Pas nommés cette année et jamais récompensés par les Victoires de la Musique, Ninho et Dadju ont pris la parole pour dénoncer leur traitement dans cette cérémonie.

C’est un sujet malheureusement récurrent à cette période de l’année. Le traitement du rap par les Victoires de la Musique a toujours fait l’objet de polémiques, un sujet d’autant plus important aujourd’hui qu’il s’agit du style musical préféré des français. Et si ce week-end, lors de l’édition 2022 des Victoires, OrelSan et SCH ont été récompensés en recevant respectivement 3 et 1 récompenses, le rappeur d’Aubagne a fait un discours remarqué et engagé en faveur des rappeurs français. Il s’est notamment dit “un peu gêné”, regrettant l’absence de nombreux artistes tels que Gazo, Oboy, Laylow ou encore Dinos qui auraient selon lui mérité d’être nommés dans les différentes catégories. Egalement cité par le S, un certain Ninho, visiblement très agacé, n’a pas hésité à critiquer l’organisation des Victoires de la Musique, imité peu de temps après par Dadju.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par RAPRNB Le Mag (@raprnblemag)

À LIRE AUSSI: Orelsan : sacré Artiste de l’année, il reçoit 3 trophées aux Victoires de la Musique 2022 [Vidéos]

“Certains rappeurs sont exclus”

C’est donc N-I qui a ouvert le bal, à l’occasion d’une interview qu’il a accordé au journal Le Parisien. Il a notamment fustigé le fait de ne pas être nommé malgré une discographie et des chiffres de ventes que beaucoup rêveraient d’avoir, tout en affirmant que les rappeurs étaient ouvertement exclus : “Si j’étais invité, peut-être que je les regarderais. J’ai vendu 1,6 million d’albums, c’est à quel moment qu’on gagne une Victoire de la musique? Si vous avez un ami là-bas, dites-lui que ce n’est pas normal. Ce sont les Victoires de la musique qui nous ont virés. On attend des coups de fil, mais ils ne viennent jamais. Peut-être qu’ils arriveront à la fin de notre carrière, pour récompenser le tout”. Avec le sens de l’humour qui le caractérise, il va également évoquer le cas d’OrelSan, exception à la règle puisque régulièrement convié et récompensé lors de la cérémonie, expliquant avec le sourire que ses origines caennaises étaient peut-être une clé pour remporter des Victoires : “Orelsan, qui est carrément mon ami, a le papier pour y aller. Le fait qu’il vienne de Caen, c’est peut-être ça la différence. L’Île-de-France n’est peut-être pas conviée”.

Ninho – Jefe :

Dadju pas respecté par les Victoires de la Musique ?

Dans cette lignée, Dadju a lui aussi voulu apporter sa pièce à l’édifice, affirmant dans sa story Instagram ne jamais avoir eu l’objectif de remporter une Victoire de la Musique mais considérer le fait de ne jamais avoir été nommé comme un manque de respect. D’autant que comme il le dit, Prince Dadj’ remplit toutes les salles dans lesquelles il est amené à produire, tout en totalisant 1,5 million de ventes en 2 albums – et quelques rééditions. Bref, l’heure de la réconciliation entre les Victoires de la Musique et le rap français ne semble clairement pas arrivée…