Des policiers avaient demandé à la NFL de déprogrammer Snoop Dogg peu avant le Super Bowl à cause d’un morceau anti-flics…

Tous les fans de hip-hop du monde entier attendaient la prestation de Snoop Dogg, et la clique de Dr. Dre, durant la mi-temps du Super Bowl ce dimanche 13 février, ce qui n’était toutefois pas le cas d’un groupe de policiers, qui a décidé de boycotter la partie du rappeur suite à des paroles anti-flics prononcées dans un morceau. Cette chanson, c’est Police, en featuring avec A1 Yolaman, Jiggie June et J5 Slap, parue au mois de janvier. C’est d’ailleurs les paroles de ce même J5 Slap qui poseraient problème, ce dernier expliquant qu’il n’avait aucunement confiance envers les forces de l’ordre et incitant ses auditeurs à leur tirer dessus car, selon lui, ils dépassaient bien trop souvent les bornes. Des paroles extrêmes, qui pourraient faire penser au fameux Cop Killer d’Ice-T et son groupe Body Cout en 1992, et qui font écho aux brutalités policières, et autres bavures qui peuvent même finir par la mort d’un suspect lors d’une simple interpellation. Après avoir eu vent de ces propos, la Suffolk County Police Benevolent Association (SCBA), basée à Long Island (New York), avait annoncé quelques jours avant le show qu’elle ne regarderait pas la partie de Snoop Dogg pour manifester son mécontentement…

À LIRE AUSSI: Suge Knight : son fils s’exprime sur le rachat de Death Row par Snoop Dogg

Les forces de l’ordre saturent

Le 11 février, soit 2 jours avant le concert, la SCBA avait publié une lettre demandant aux organisateurs du Super Bowl de déprogrammer Snoop Dogg. “Encourager les gens à tirer sur les policiers vous permet apparemment d’être la tête d’affiche du Super Bowl. Si vous choisissez de regarder le match (nous ne le ferons pas), la mi-temps est le moment idéal pour éteindre votre télévision en l’honneur de ces hommes et femmes en bleu qui ont donné leur vie pour nous.” La lettre se terminait d’ailleurs par : “J’envoie simultanément une copie de cette lettre à Roger Goodell, commissaire de la NFL, pour lui demander de déprogrammer Snoop Dogg de son spectacle de mi-temps au [Super Bowl].” Malgré tous les efforts déployés par la SCBA, Snoop aura bel et bien tenu sa place, aux côtés de Dr. Dre, Eminem, Kendrick Lamar et Mary J. Blige à l’occasion de ce show exceptionnel. Une vidéo insolite dans laquelle le Doggfather tire sur un joint en cachette juste avant d’entrer sur scène est d’ailleurs devenue virale. Preuve qu’on ne changera jamais Uncle Snoop, dont l’amour pour la rue et la weed est aussi fort que les reproches qu’il a faire à la police…

Snoop Dogg feat. A1 Yolaman, Jiggie June & J5 Slap – Police :