Après ses différentes sorties médiatiques, Kanye West a tenu à présenter ses excuses à Kim Kardashian.

Kanye West s’est montré très oppressant avec Kim Kardashian ces dernières semaines sur les réseaux sociaux. Menaces à l’encontre de son petit ami Pete Davidson, critique sur l’éducation que Kim donne à leurs enfants, publication de SMS privés, pick-up rempli de roses pour la Saint-Valentin… le musicien de génie a poussé le bouchon bien trop loin avec la femme d’affaires de 41 ans. C’est la raison pour laquelle Ye a tenu à faire son mea-culpa sur Instagram, partageant une photo de lui sur scène, face à un nuage de fumée, avec la légende suivante : “J’ai appris qu’écrire tout en majuscules donne l’impression aux gens que je leur crie dessus. Je travaille ma communication […] Merci à tous de me soutenir. Je sais que le partage de captures d’écran était choquant et donnait l’impression que je harcelais Kim. J’en assume la responsabilité. J’apprends toujours à chaque instant. Je n’ai pas toutes les réponses. Être un bon leader, c’est être à l’écoute”.

À LIRE AUSSI: Entre Kanye West et Julia Fox, c’est déjà fini !

Netflix lève le voile sur le documentaire qui lui est consacré

En outre, Kanye West fait aussi la une pour la sortie, ce mercredi sur Netflix, du 1er épisode de la série-documentaire qui lui est consacrée. Baptisé Jeen-Yuhs, ce programme nous donne à voir des images inédites de Yeezus, que Coodie Simmons, le réalisateur, suit depuis la fin des années 90, avant même qu’il n’ait commencé à connaître le succès : “J’ai immédiatement ressenti son potentiel” confie-t-il d’ailleurs. “La première fois que j’ai entendu sa musique, j’ai pensé qu’il pouvait gagner un Grammy Award un jour. Mais j’ai aussi vu beaucoup de monde se moquer de lui, et je savais que ce serait une bataille pour lui de réussir à gagner le respect des gens de l’industrie en tant que rappeur. Aussi déterminé que pouvait être Kanye West pour être dans la lumière, l’industrie était à la recherche du nouveau Jay-Z, du nouveau DMX. Parfois, il semblait que Kanye ne serait rien d’autre qu’un énième visage dans la foule… Mais Kanye refusait d’accepter cela…”.

Coodie “un peu déçu” par Ye

Ce documentaire, dans lequel apparaît sa mère Donda accidentellement décédée en 2007, nous donne à voir un autre visage du Kanye clinquant, provocateur, lunaire et surmédiatisé dépeint dans la presse depuis des années. D’ailleurs, Coodie s’est exprimé dans les colonnes de l’AFP sur ce documentaire, et plus particulièrement sur une déclaration faite par Ye sur Instagram, dans laquelle il expliquait qu’il aurait aimé voir Drake à la voix off du programme. “J’ai dit à Kanye qu’il devait avoir 100% confiance dans ce film… Il a dit qu’il avait confiance. Alors quand j’ai vu son Instagram, j’ai été un peu déçu.” Loin d’être rancunier, il déclare ensuite en parlant de son ami : “J’espère qu’il regardera ce film. Le monde doit voir ça, ce n’est pas juste une histoire entre Kanye et moi”.