Après avoir envoyé une pique à Eminem, Benzino a reçu de nombreux commentaires haineux de la part des Stan, à qui il a répondu sans détour…

Entre ces 2 ennemis historiques que sont Benzino et Eminem, les tensions ont été ravivées dernièrement. Mercredi 23 février, le rappeur et ex-propriétaire de l’historique magazine The Source – devenu star de télé-réalité – a commenté le tweet de Money Man, dans lequel il était écrit : “Je n’ai jamais écouté Eminem”. Il avait alors ajouté : “Personne dans mon quartier ne l’a jamais écouté”. Si le tweet a rapidement été supprimé, la remarque de Benzino a été capturée et repartagée sur le compte Instagram d’Hollywood Unlocked jeudi, provoquant un véritable raz de marré de commentaires haineux de la part des fans du Slim Shady à l’encontre de Raymond Scott – de son vrai nom – qui n’en est pas à sa 1ère attaque envers Marshall Mathers qu’il cherche à décrédibiliser depuis des années. Face à cette déferlante, l’artiste de 56 ans a décidé de répondre sur Twitter quelques heures plus tard en postant une chanson d’Eminem datant de 1998 baptisée Foolish Pride dans laquelle Em’ se moquait des femmes noires : “Alors c’est reparti. Juste parce que j’ai dit que personne dans mon quartier n’écoutait l’homme qui a fait une mix-tape entière en critiquant les Noirs, en particulier les femmes noires, on me manque de respect.” Un morceau sur lequel Slim Shady s’était déjà expliqué, notamment quand Benzino l’avait publié dans son magazine pour faire passer le rappeur “blanc” de Détroit pour un raciste…

À LIRE AUSSI: 50 Cent rend hommage à Eminem : “Cette amitié ne changera jamais”

Un conflit de 20 ans

Benzino a ensuite enchaîné en déclarant qu’il n’avait que faire des critiques des fans d’Eminem, ajoutant qu’il était même prêt à en découdre avec eux : “Et soyons clairs, je ne me soucie d’aucun de vous, bande d’idiots, tout ce que vous allez faire c’est tweeter à mort. Je suis toujours Benzino, dans toutes les villes, y compris Detroit, si vous avez un vrai problème avec moi, dites-le moi en personne, je ne suis pas difficile à trouver”. Pour rappel, le conflit entre les 2 hommes a commencé après la sortie de The Eminem Show, en 2022. Benzino, copropriétaire du magazine The Source (où Em’ était apparu en 1998 pour la 1ère fois (bien avant d’être connu) dans le rubrique Unsigned Hype, où il avait alors été cité pour son talent), avait donné la note de 4 micros sur 5 à l’album de l’interprète de Stan, ce qui n’avait pas plu au protégé de Dr. Dre qui estimait qu’on ne lui avait pas attribué la note ultime à cause de sa couleur de peau. L’affaire s’est rapidement envenimée au point de devenir un véritable beef entre les 2 hommes, qui s’attaqueront à coups de diss-tracks. De son côté, Benzino sortira Pull Your Skirt Up et Die Another Day tandis qu’Em’ balancera The Sauce et Nail in the Coffin. Suite à ça, le natif de Boston accusera le Mc de Détroit de raciste, en mettant en avant une maquette enregistrée par Eminem en 1993 ainsi que le morceau Foolish Pride dans lesquels il tient des propos litigieux à l’égard de la communauté noire. Eminem avait d’ailleurs présenté ses excuses à propos de Foolish Pride à l’époque, en expliquant qu’il avait écrit ce titre sous le coup de la colère, juste après avoir rompu avec sa petite amie noire. Le conflit entre les 2 hommes avait pris une toute autre ampleur lorsqu’il s’était transformé en double-double, avec d’un côté Ja Rule et Benzino, et de l’autre, 50 Cent et Eminem… Plus tard, Benzino, toujours en quête de buzz, avait même imaginé régler ses comptes avec Eminem lors d’un match de boxe !

eminem unsigned hype the source

Eminem – The Sauce :

Benzino – Pull Your Skirt Up :