Depuis plusieurs jours, Booba provoque et insulte régulièrement Tanguy David, jeune militant soutenant Eric Zemmour, qui lui a proposé ces dernières heures un débat.

S’il n’est jamais le dernier pour tacler un artiste qu’il n’apprécie pas ou pour alimenter ses conflits récurrents, Booba est aussi très attentif aux sujets d’actualités et n’hésite jamais à donner son avis, comme ce fut le cas pendant la crise de la Covid-19. Forcément, avec les Elections Présidentielles qui se rapproche en France, le Duc s’intéresse aux candidats et à leurs soutiens. Ainsi, depuis quelques semaines, il a plusieurs fois attaqué, sur ses idées ou son physique, le militant Tanguy David, soutien affirmé d’Eric Zemmour. Le jeune homme, âgé de 18 ans et étudiant à Caen, s’est saisi depuis quelques mois des critiques sur le fait qu’il soit noir et défend pourtant un candidat d’extrême droite afin de se faire un nom dans les médias et sur les réseaux sociaux. Un positionnement que Booba n’a évidemment pas manqué de tacler, provoquant une confrontation par réseaux sociaux interposés avec le principal intéressé.

Booba refuse le débat

Sanctionné la semaine dernière par Twitter pour certains propos à l’encontre du jeune homme, Booba a malgré tout poursuivi ses attaques violentes à l’encontre de son nouvel ennemi mais, bien conscient que cela pouvait lui retomber dessus dans un avenir proche, a fait le choix de supprimer ses messages. Et tandis que les soutiens d’Eric Zemmour le menace de poursuites judiciaires, Kopp a reçu une proposition assez particulière de Tanguy David, l’invitant de façon assez surprenante à un débat. Une offre sans surprise déclinée par Booba qui appelle ironiquement son interlocuteur “Mamadou”, référence au fait qu’il ait été adopté à la naissance au Mali. Cela ne va évidemment pas empêché le rappeur de 45 ans, ouvertement opposé à l’extrême droite depuis ses débuts, de poursuivre son combat dans les semaines et les mois à venir jusqu’au scrutin du 1er tour…