Paris Jackson s’est confié sur la dangerosité du système médical américain pour les personnes atteintes d’addiction.

Paris Jackson s’est confiée sur les dangers de la médecine aux Etats-Unis. La musicienne, qui a sorti son 1er album Wilted en 2020, s’est entretenue avec le magazine LVR à ce sujet, et ce alors qu’elle fait la couverture de ce dernier. La fille du roi de la Pop, Michael Jackson, a lutté contre l’abus de drogues et d’alcool par le passé, et explique que les prescriptions des médecins peuvent parfois avoir tendance à faire plus de mal que de bien à leurs patients : “Il devrait y avoir un meilleur processus de vérification. Avant de donner un médicament – ou quelque chose d’encore plus dangereux, comme la vente d’une arme à feu, vous devriez les vérifier”. Paris Jackson accuse d’ailleurs les services de santé de privilégier le gain de temps à la santé des patients : “Les psychiatres distribuent des médicaments contre la dépendance comme si c‘était des bonbons sans vraiment examiner le patient. Il n’y a pas de mal à faire un examen approfondi”.

Une tentative de suicide en 2013

Pour rappel, Michael Jackson est décédé des suites d’un arrêt cardiaque après une prise médicamenteuse douteuse – permise par une ordonnance de son médecin – en 2009. 4 ans plus tard, sa fille Paris tentait de se suicider en prenant 20 comprimés de Motrin et en se taillant les veines. Après avoir suivi un long traitement, la jeune femme de 23 ans est devenue ambassadrice de la Elizabeth Taylor AIDS Foundation ainsi que de la Heal Los Angeles Foundation, qui aident respectivement les personnes atteintes du SIDA et les plus démunis. A travers ces différents engagements, elle explique à LVR vouloir rendre service “de toutes les façons possibles” : “Parfois, cela ressemble à du militantisme en allant à une manifestation, ou alors cela peut signifier le fait de faire un don. Cela signifie aussi acheter un repas à quelqu’un, raccompagner quelqu’un chez lui, ou appeler quelqu’un dans le besoin. J’essaie d’être solidaire et de toucher à différents degrés de service, pas seulement à grande échelle…”.

À LIRE AUSSI: Michael Jackson : ses enfants présents à la première du spectacle, MJ: The Musical [Photos]