De nombreux internautes n’ont pas apprécié les conseils bizness donnés aux femmes par Kim Kardashian.

Récemment, Kim Kardashian, ses sœurs et sa mère ont donné une interview inédite au média Variety. A cette occasion, la star a partagé avec la gent féminine quelques conseils pour réussir dans le monde du travail. D’après elle, c’est l’abnégation qui pousse l’être humain à faire de grandes choses : “J’ai le meilleur conseil à donner aux femmes d’affaires. Bougez vos fesses et travaillez. On dirait que personne ne veut travailler de nos jours. Vous devez vous entourer de personnes qui veulent travailler. Ayez un bon environnement de travail où tout le monde aime ce qu’il fait, parce que vous n’avez qu’une vie. Pas d’environnement de travail toxique”. Bon nombre d’internautes ont alors critiqué les conseils de Kim, qualifiant ces derniers de “déconnectés” de la réalité. Ils n’ont pas manqué non plus de lui rappeler qu’elle et ses sœurs ont grandi dans un milieu particulièrement aisé.

À LIRE AUSSI: Nicki Minaj : sa collab’ avec Yeezy annulée à cause de Kim Kardashian [Vidéo]

Les internautes ressortent les casseroles

D’autres internautes ne se sont pas gênés pour rappeler que Kim Kardashian avait été poursuivie l’année dernière pour avoir prétendument violé le droit du travail. La plainte a été déposée par 7 anciens membres du personnel de jardinage et d’entretien de l’ex-femme de Kanye West. Ils affirment avoir été privés de pauses repas, avoir subi de mauvais traitements et n’avoir jamais été rémunérés pour les heures supplémentaires. Des allégations qu’avaient nié les représentants de Kim, qui avaient alors remis la faute sur une société tierce. Peu après que cette interview de Kim dans Variety soit devenue virale, Jessica DeFino a pris la parole sur Twitter pour revenir sur son expérience professionnelle cauchemardesque aux côtés des Kardashians : “Je travaillais jours, nuits et week-ends sur l’application des Kardashian en 2015, à Los Angeles. Je ne pouvais faire mes courses qu’au magasin 99 Cents Only (chaîne de magasins discount, NDLR), et j’ai prétendu être malade plus d’une fois parce que je ne pouvais pas mettre d’essence dans ma voiture pour aller au bureau”. En outre, la jeune femme explique avoir été “réprimandée pour ses activités freelance” menées en parallèle de son travail pour les Kardashian.