Rick Ross s’est exprimé sur la manière dont sont vus les artistes LGBTQ dans le game outre-Atlantique…

Alors que les rappeurs sont régulièrement épinglés pour leur attitude ou leurs propos mal appropriés envers certaines communautés (comme notamment DaBaby dernièrement…), Rick Ross s’est confié sur l’acceptation des artistes LGBTQ dans le hip-hop à l’occasion d’une discussion qu’il a eue durant une interview organisée juste avant son show au Miami Gardens ce week-end des 12 et 13 mars. Le journaliste, Funky Dineva, a posé à Rozay la question suivante : “Que pensez-vous des rappeurs gays, comme [Saucy] Santana notamment, qui entrent dans le game ?” Ce à quoi l’iconique Mc de Miami a répondu : “Je ne connais pas le nom de Santana, mais vis ta vie, poursuis tes rêves, et vas-y à fond, mec. Vas-y à fond”. Le journaliste a alors enchaîné en demandant au rappeur si le hip-hop allait selon lui un jour accueillir à bras ouverts les artistes LGBTQ. Selon Renzel, c’est déjà en grande partie le cas : “Je pense que le hip-hop l’a déjà accepté. Sans aucun doute. Oui.

Rick Ross répond à Funky Dineva :

À LIRE AUSSI: Rick Ross manque de tomber d’un chameau à Dubaï [Vidéo]

Rick Ross revient sur la spécificité du rap de Miami

Dans la suite de sa conversation, Rick Ross – qui a sorti son 11ème album, Richer Than I Ever Been ce 10 décembre 2021 – s’est attardé sur le vivier de talents que comptent Miami et ses environs. Il estime d’ailleurs que si le public n’a pas encore cerné totalement l’univers de ses artistes, ils y arriveront tôt ou tard : “Je sens que les artistes de Miami pourraient être aussi grands que n’importe quel artiste dans le monde. Ce qu’il faut accepter et réaliser, c’est que nous sommes vraiment géniaux, nous sommes vraiment uniques, nous faisons des choses que beaucoup de gens mettent des années à faire.” Aucun doute donc, la relève est bel et bien présente dans la “capitale” de l’état de Floride et ses quartiers, qu’il représente depuis ses débuts : “Cette ambiance que nous avons à Miami, à Carol City, à Liberty City, à Overtown, peu importe, c’est une ambiance unique. Il faut beaucoup, beaucoup d’années pour que les autres s’y fassent, mais une fois que ça sera fait, ça n’aura pas de prix.

Rick Ross feat. Willie Falcon et The-Dream – Little Havana :