En bon pilote de ligne, comme sur son album Vol 169 Atterrissage, Bolémvn nous fait aujourd’hui voyager avec lui dans son enfance pour un épisode de Souvenirs d’école épique !

Dans la famille du 7Binks, on demande l’infatigable : Bolémvn ! Depuis 2018, le rappeur originaire du Parc aux lièvres à Evry, a enchaîné 4 albums en solo, mais aussi des projets en collectif avec ses reufs du Bat 7. En février, il dévoilait Vol 169 Atterrissage, suite et fin d’un projet initié en 2020 avec son opus Vol 169. Comme sur ses projets précédents, Bolémvn marque son œuvre de son emprunte vocale unique qui lui permet d’osciller facilement entre rap et mélodie. Si dans son opus Anarchiste, il conviait déjà un casting 4 étoiles (Maes, Dinos, Leto ou RK), il a su un nouvelle fois bien s’entourer puisqu’il partage cette fois l’affiche avec Chily, Naza ou encore Alonzo. Le jour de la sortie de son projet, c’est aux côtés de KeBlack qu’on le retrouvait pour taper quelques pas de danse dans le clip de leur collaboration intitulé Bobby Shmurda.

Bolémvn feat. Keblack – Bobby Shmurda :

À LIRE AUSSI: SHOTAS – Ses souvenirs d’école : “Petit, on comprend rien… Aujourd’hui, si je vois la prof je voudrais m’excuser !” [Interview]

Une scolarité épique…

Personnage haut-en-couleurs, RAPRNB est allé à la rencontre du Mc afin de le ramener en enfance et explorer avec lui les souvenirs les plus marquants de sa carrière scolaire dans le cadre de notre interview Souvenirs d’école disponible sur notre chaîne YouTube. Et Bolé ne nous a rien caché de son aversion pour l’école. Il confie qu’il était un élève dissipé qui cherchait plutôt à faire rire ses camarades qu’à se concentrer. Il explique que même s’il a de bons souvenirs de cette époque, comme son arrivée au lycée, le moment le plus traumatisant de sa carrière scolaire restera le jour où il s’est fait virer et que pour le punir, sa mère a décider de lui couper les cheveux, avant de l’envoyer bosser 2 semaines loin d’Evry. Bolé l’admet volontiers, il aimait faire des bêtises étant plus jeune. La pire selon lui, c’est certainement lorsqu’il a décidé de se raser lui-même les sourcils. S’il ne se rappelle plus vraiment ce qui a motivé son geste, il se souvient de la réaction de sa mère… et du sang qu’il avait partout !

Bolémvn – Souvenirs d’école :

À LIRE AUSSI: BOLÉMVN – L’interview Gars du 7 : L’album, Koba LaD, les Black Dragons, Maes, Vikings, le 7Binks…