Chaque semaine, découvrez notre sélection des 5 clips rap et R&B sortis ces derniers jours aux US… Au programme aujourd’hui, les sexy Megan Thee Stallion et Dua Lipa qui nous servent une Sweetest Pie, Nicki Minaj invitée par Coi Leray sur l’efficace et coloré Blick Blick !, et Lil Durk qui défend son album 7220, avec la vidéo de Barbarian. Très actif ces derniers temps, NBA YoungBoy a lâché une exclu sur YouTube avec le clip de Holy, et enfin, les vétérans Papoose et Method Man se donnent la réplique dans la vidéo du déjà connu Heat 7

 

À LIRE AUSSI: Baby Cino : le rappeur de Miami tué quelques minutes après avoir été libéré de prison
  • Megan Thee Stallion feat. Dua Lipa – Sweetest Pie :

On l’avait omis la semaine passée, le retour de Megan Thee Stallion avec à ses côtés l’anglaise Dua Lipa. La rappeuse de Houston et la star de la pop se retrouvent sur un morceau intitulé Sweetest Pie, qui met en appétit. “It’s the ride of your life/Hold on, ’cause baby I might/I might just give you a bite of the sweetest pie…” (“C’est le balade de ta vie/Attends bébé, parce que je pourrais/Je pourrais juste te donner une bouchée de la tarte la plus sucrée…”), chante Dua Lipa ; et pour servir cette savoureuse tarte aux lyrics explicites, le duo a fait appel à Dave Meyers pour mettre en images les idées visuelles les plus folles de Megan. Et alors que 2 hommes se retrouvent perdus dans une forêt luxuriante, ils découvrent l’antre des 2 créatures les plus sexy de ce paysage hanté par les désires sucrés de la gent féminine… Et pour vous comptez les aventures de ces 2 mecs, entre mise en scène et chorégraphies endiablées, c’est un clip sexy et bourré d’effets spéciaux, dans des décors féériques qui vous a été livré… D’ailleurs au sujet de la vidéo et de sa collab’ avec Dua Lipa, Megan a déclaré : Cette chanson et cette vidéo étaient tellement amusantes à faire ! J’ai l’impression qu’il n’y avait pas de pression, moi et Dua nous sommes juste amusés !

 

  • Coi Leray feat. Nicki Minaj – Blick Blick ! :

Au lendemain de la sortie du single, Blick Blick !, Coi Leray et sa partenaire Nicki Minaj en dévoilaient le clip, alors même que le son commençait à faire le buzz sur TikTok. Si la jeune maman de 49 ans y place une séquence de name-dropping dans laquelle elle cite tour à tour Tyler, the Creator, le fondateur d’Amazon, Jeff Bezos (à qui elle dit envoyer des textos…), DMX ou encore Pop Smoke à qui elle rend hommage, la rappeuse de 24 ans, native de Boston, a elle évoqué le tournage du clip sur Twitter, impressionnée par l’implication, le professionnalisme et l’attitude de son ainée : Elle est arrivée tôt. Elle est restée sur le plateau pendant 12 heures et a fait une scène avec moi dans le froid… Elle et sa famille étaient là, et ils l’attendaient dans sa caravane. Et devant cette caméra. Putain, c’est tellement naturel 😤😤🔥🔥🔥 Vraiment c’est une garce dans la vraie vie !” Et alors que ce morceau sera présent au tracklisting de Trendsetter, l’album de Coi attendu pour le 8 avril, le clip haut en couleur lui a été dirigé par Munachi Osegbu, un réalisateur proche de Megan. Armées de paintball, la jeune rappeuse y arbore un look très 90’s, alors qu’elle enchaîne les séquences chorégraphiées (qu’elle a tournées avec un genou blessé), tandis que Barbie avait opté pour différentes perruques et une tenue légère, mais sobre, un corset noir et vert, afin de poser ses playbacks…

 

  • Lil Durk – Barbarian :

Le patron d’OTF continue de nous abreuver de clips pour célébrer la sortie de son 7ème album, 7220, paru le 11 mars, un opus de 17 titres avec des guests du nom de Future, Summer Walker, Gunna ou encore le chanteur country Morgan Wallen. Ce 15 mars, il livrait celui de Barbarian, mis en boîte par son gars sûr et clippeur favori, Jerry Production (Def Loaf, Lil Baby, PNB Rock, Rich The Kid, Kash Doll, Blac Youngsta, Lil Yachty, YFN Lucci, Famous Dex…), alors qu’il avait posté celui de Ahhh Ha Part. 2 la veille, et que celui de Computer Murderers arrivait 3 jours plus tard. Dans cette vidéo, rien d’exceptionnel, sinon que l’on retrouve le rappeur de Chicago dans son quotidien de star du rap, avec ses équipes. Voyage en jet privé, concert dans des stades, liasses de billets, bijoux, marques de luxe… alors qu’il affiche son train de vie, Durkio rappelle dans son morceau tous les sacrifices endurés pour y parvenir… Notons que son album, 7220, est le 2nd projet d’OTF à entrer dans le Top 5 du Billboard Hot 200, après l’album posthume de King Von, What It Means To Be King, qui était entré à la 2nde position…

 

  • NBA YoungBoy – Holy :

Après avoir lâché le single d’I Got The Bag le 15 mars, puis sa collaboration avec DaBaby sur Better Than You, et avant de découvrir son feat avec Lil Nas X (an cours d’élaboration), le rappeur de Bâton-Rouge qui avait dévoilé son projet baptisé Colors en janvier (entré N°2 au Billboard Hot 200), a mis en ligne ce 17 mars un morceau inédit sur YouTube, avec le clip de Holy, où apparaît brièvement sa petite amie, Jazlyn Mychelle. Le très très populaire rappeur de 22 ans, qui bat les records de vue et donc de recettes sur YouTube (avec 17 millions de dollars encaissés par an), apparaît très sobrement dans cette nouvelle vidéo pour poser ses lyrics face caméra. Durant tout juste 2 minutes, sous la direction du très fidèle Fly Guy Nick, NBA YoungBoy explique qu’il en a marre des fakes et autres pompeurs. Il se dit en coulisses que Holly serait extrait du prochain opus du Mc qui pourrait être baptisé The Last Slimeto, et qui pourrait sortir à tout moment…

  • Papoose feat. Method Man – Heat 7 :

La légende du Wu-Tang Clan, Clifford Smith alias Method Man, qui s’apprête à célébrer ses 30 ans de carrière à 51 ans, prépare depuis quelques temps déjà le projet Meth Lab 3: The Rehab dont il a déjà extrait les morceaux, The Last Two Minutes et Butterfly Effect avec RJ Payne. En attendant, il a répondu à l’invitation d’un autre new-yorkais, Shamele Mackie a.k.a Papoose sur le track Heat 7. Si le clip, conçu par StreetReat Film (WillC et Tana), arrive aujourd’hui, le morceau est lui sorti en 2021 sur l’album September de Papoose qui avait, cette année-là, publié un EP par mois, donc 12 au total, chacun intitulé du mois de sa sortie. Sur un sample d’It’s So Hard to Break a Habit de The Webs (1968), Johnny Blaze et Papoose se donnent donc la réplique tandis qu’à l’image les 2 vétérans s’agitent devant de multiples effets visuels, affichant flammes et autres impacts de balles, pour faire sensation.