Plutôt insolite comme délire, mais Rick Ross a installé des animaux peu communs dans sa propriété de Georgie : 2 bisons !

On est plus à ça près avec Ricky Rozay qui a une fâcheuse tendance de tout voir en grand, et à se permettre toutes les excentricités et autres extravagances ! Ex-gardien de prison devenu rappeur, producteur, homme d’affaires, père de 4 enfants, amateur de cigares et de voitures de luxe, il affiche une réussite à faire pâlir bien des rappeurs. Parmi ses folies, le bawse de Miami s’était acheté en 2014 – pour 8 millions de dollars – une immense propriété près d’Atlanta, considérée comme la plus grande de l’état de Georgie, qui fut un temps la demeure du boxeur Evander Holyfield. Mais les terres qui entourent la bâtisse s’étendent à perte de vue, et depuis quelques temps Rick Ross y installent les animaux qu’ils s’offrent au fil des mois. Après les chevaux, et un taureau répondant au nom de Thor au mois de février, l’auteur de Hustlin’ y a introduit… des bisons !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par RAPRNB Le Mag (@raprnblemag)

À LIRE AUSSI: Rick Ross manque de tomber d’un chameau à Dubaï [Vidéo]

Le cowboy du rap game

Outre les gros gamos, Rick Ross entretient une véritable passion pour les animaux, comme il nous l’a prouvé en manquant de tomber d’un chameau à Dubaï ! Ainsi, il s’est donc fait livrer ce vendredi 18 mars 2 bisons, dont un certain dénommé Timbuktu (du nom de la ville au Mali, Tombouctou) de plus d’une tonne pour ses 5 ans, alors qu’il demandait à sa communauté de lui faire des propositions pour donner un nom au 2nd qui pèserait environ 300 kg à tout juste un an. 2 mastodontes qui vont désormais cohabiter avec ses chevaux et son taureau, mais surtout le rappeur de 46 ans y a vu un message. En les accueillant, avec beaucoup d’émotion et de fierté, il s’est expliqué devant la caméra de son téléphone en se positionnant comme 1er noir-américain à posséder ce genre de bestiaux dans son jardin : C’est quelque chose de vraiment personnel. C’est quelque chose qui compte beaucoup pour moi, et c’est ce que j’ai besoin que vous sachiez, je suis le nouveau et fier propriétaire de 2 buffles…” Affichant ses Jordan mais aussi ses bottes et son chapeau de cowboy, il est allé plus loin en développant l’idée que ces acquisitions étaient un signe, un symbole d’espoir et de réussite des afro-Américains sur la société et l’histoire de cette Amérique blanche, et mêmes pour les noirs de monde entier : “On vient de marquer l’histoire… Je suis de Carol City (son quartier de Miami, Ndlr), mec… On a 2 bisons, mec ! On a fait ça pour tous les jeunes noirs du monde entier…”

Un cadeau d’anniversaire…

Pour la petite histoire, ces 2 bisons lui ont été offerts par la société de prêt-à-porter et de sous-vêtements Ethika, avec qui Rosay collabore. Darius Burton, directeur des opérations de la marque, s’est expliqué sur ce cadeau plutôt original : Nous avons offert à Ross ces buffles après une conversation lors de sa fête d’anniversaire en janvier… Je voulais lui offrir une girafe, mais il n’était pas prêt pour cet engagement alors il a dit commençons plus petit, comme une vache. J’ai dit : “non”, tout le monde a des vaches, je veux que tu aies quelque chose que personne dans ton état n’a, je vais te donner un bison !” Parole tenue donc, mais Darius Burton n’abandonne par l’idée de lui offrir un girafe à Noël ! Ainsi si Lil Nax X avait introduit le rap country, Rick Ross est tout simplement en train de devenir le vrai cowboy du rap game, avec son chapeau , ses Santiags, et son écurie tout droit sortie du Far West !

rick ross cowboy