Face à une blague pas vraiment marrante de Chris Rock à l’égard du crâne rasé de sa femme, Will Smith a frappé l’humoriste sur la scène des Oscars. Un geste qui fait largement parler et semble justifié par la maladie dont souffre Jada Pinkett Smith.

C’est une scène tout simplement surréaliste qui s’est déroulée ce dimanche, à Los Angeles, à l’occasion de la 94ème cérémonie des Oscars. Vainqueur de son 1er Oscar dans la catégorie de Meilleur acteur, pour son rôle dans le film La méthode Williams dans lequel il joue le rôle de Richard Williams, père et entraîneur de Vénus et de Serena Williams, Will Smith a vécu une soirée très contrastée. Avant de recevoir la fameuse statuette, l’acteur de 53 ans a en effet adressé une violente gifle à Chris Rock, qui se trouvait sur scène. Un geste provoqué par plusieurs blagues de l’humoriste concernant le crâne rasé de l’épouse de Will, Jada Pinkett Smith, qui a comparé cette dernière à Demi Moore dans le film A Armes égales. Si beaucoup de personnes présentes dans la salle ont d’abord interprété cette gifle comme une mise en scène, les rires ont toutefois rapidement cédé place à l’incompréhension quand Will Smith, revenu à sa place, a hurlé à destination de Chris Rock : “Laisse le nom de ma femme hors de ta p*tain de bouche”.

À LIRE AUSSI: Will Smith frappe Chris Rock pendant les Oscars 2022 [Vidéo]

L’alopécie, responsable de la perte de cheveux de Jada Pinkett Smith

Si aucun des protagonistes de cette affaire ne s’est exprimée à la presse suite à cet incident, laissant donc planer une petite part de doute chez les observateurs, l’origine de la colère de Will Smith est elle facilement compréhensible. Le crâne rasé de Jada Pinkett Smith moqué par Chris Rock n’est en effet pas un choix mais est dû à une maladie, l’alopécie, qui touche de nombreuses personnes, hommes comme femmes. Celle-ci, dans son cas auto-immune, provoque une perte des poils, et se manifeste donc entre autres par la chute de ses cheveux, soit complète, soit partielle. Cela fait d’ailleurs plusieurs mois que Jada l’a annoncé sur ses réseaux sociaux, d’où la colère, qui semble bien réelle, de Will Smith…