2 jours après la gifle adressée sur la scène des Oscars à Chris Rock par son mari qui souhaitait la défendre à la suite d’une mauvaise blague de l’humoriste, Jada Pinkett Smith a pris la parole sur Instagram.

Il n’aura pas fallu attendre bien longtemps pour voir Jada Pinkett Smith prendre la parole après le geste de son époux, Will Smith, lors de la cérémonie des Oscars qui s’est déroulée dans la nuit de dimanche à lundi. Ce dernier, énervé par une blague douteuse de Chris Rock – qui présentait la séquence – sur la crâne rasé de sa femme, est monté sur scène afin de gifler l’humoriste. Une scène qui a évidemment provoqué la stupeur dans la salle et a très largement monopolisé l’attention du grand public, qui n’avait jamais vu une chose pareille se produire lors d’une telle soirée. Une gifle qui a même fait de l’ombre au sacre de l’acteur, lui qui a remporté plus tard dans la soirée sa 1ère statuette dans la catégorie de Meilleur acteur pour son rôle dans le film La Méthode Williams. Une victoire qu’il a célébré dans un discours touchant au cours duquel il a plusieurs fois craqué, ne parvenant pas à cacher quelques larmes, preuve d’une fragilité qui pourrait expliquer en partie son geste, quelques minutes auparavant.

Will Smith Chris Rock

À LIRE AUSSI: Jake Paul propose désormais un combat entre Will Smith et Chris Rock

Un bref message

Suite à cet incident, que certains ont d’abord imaginé mis en scène avant de comprendre qu’il ne l’était pas, on a appris par la voix d’un représentant du LAPD que Chris Rock avait refusé de déposer plainte contre Will Smith. Ce dernier a lui présenté ses excuses à l’humoriste et à toutes les personnes ayant pu être choqué à travers un long communiqué qu’il a publié sur Instagram. Par ce même biais, Jada Pinkett Smith a elle aussi évoqué l’affaire, de façon beaucoup plus lointaine toutefois. Elle s’est en effet contentée d’un message bref et sobre évoquant sa maladie, l’alopécie, dont elle souffre depuis plusieurs mois et qui a pour effet la perte, totale ou partielle, des poils, d’où son crâne rasé : “C’est la saison de la guérison, et j’en suis”. Une façon subtile de rappeler que le geste de Will Smith n’est pas dû à une saute d’humeur, mais bien au fait qu’il n’ait pas apprécié que sa femme soit moquée sur sa perte de cheveux. Une fois de plus, Jada affiche également sa détermination, elle qui avait révélé sa maladie en décembre.