Depuis la gifle qu’il a mise à Chris Rock, tous les regards sont posés sur Will Smith : Quelle va être la suite ? Entre les commentaires des uns et des autres, des petits malins ont ressorti un vieux dossier…

“Laisse le nom de ma femme hors de ta p*tain de bouche”. Depuis la terrible séquence qui a jeté un froid lors de la 94ème cérémonie des Oscars qui se déroulait ce dimanche 27 mars au Dolby Theatre de Los Angeles, quand Will Smith s’est levé pour aller gifler violemment l’humoriste Chris Rock qui venait de chambrer sa femme, tout le monde y va de son commentaire. Pour les uns, l’acteur qui allait recevoir le soir-même l’Oscar du Meilleur acteur pour son rôle dans le film La méthode Williams, a sur-réagit, tandis que d’autres comprenaient son geste, surtout quand on prend en compte que Jada est malade, et que maladroitement Chris Rock venait de faire allusion à une conséquence de l’alopécie, à savoir sa perte de cheveux. Soutenu par sa femme, son fils Jaden et sa mère, on a également pu assister à des réactions plus excentriques comme celle du petit malin de Jake Paul qui est allé jusqu’à proposer un combat entre les 2 artistes. Mais surtout Will Smith, qui s’est depuis excusé auprès de Chris Rock pour son comportement “inacceptable et inexcusable” rappelant que “La violence sous toutes ses formes est toxique et destructrice.”, attend le résultat d’une enquête ouverte par l’Académie des Oscars pour, peut-être, sanctionner l’ancien rappeur. D’ailleurs, c’est à cette époque où Will Smith rappait que certaines personnes mal-intentionnées ont préféré faire allusion en ressortant un vieux dossier pour le discréditer…

À LIRE AUSSI: Will Smith s’excuse auprès de Chris Rock pour sa gifle pendant les Oscars [Photo]

Une nuit en prison…

Si Will Smith n’aura pas affaire à la police de cette affaire qui l’oppose à Chris Rock, puisque ce dernier n’a pas porté plainte, c’est une vieille histoire d’agression concernant le bon vieux Will qui a refait surface aux Etats-Unis. Alors qu’il affichait jusqu’ici une image de mec sympa et droit dans ses baskets, bon père de famille et travailleur (comme l’a rappelé sa mère lors d’une interview le soir des Oscars) qui a, de surcroît, rencontré un immense succès, il semblerait qu’à une époque il n’était pas si parfait, et exemplaire. En 1989, alors qu’il vivait encore à Philadelphie, il a été impliqué dans une salle histoire : une embrouille qui aurait laissé un producteur de musique presque aveugle, et pour laquelle il aurait passé une nuit en prison.

will smith agression

Alors qu’il formait déjà le duo Dj Jazzy Jeff and The Fresh Prince, quelques jours après les Grammy Awards où le groupe venait d’être récompensé dans la catégorie Meilleur morceau rap pour leur chanson Parents Just Don’t Understand, Will se serait verbalement disputé avec un producteur répondant au nom de William Hendricks. Durant l’engueulade, il aurait alors demandé à son garde du corps (et partenaire en affaires), Charles ‘Charlie Mack’ Alston (une forte personnalité de Philly), de lui régler son compte ! Malheureusement, la victime a dû être hospitalisée pour une fracture de l’orbite de l’œil gauche qui aurait pu lui faire perdre la vue, nécessitant 6 points de sutures. Toutefois le jeune Will Smith s’en était bien sorti puisque les charges de voies de fait graves, de mise en danger imprudente d’autrui, de voies de fait simples et de complot criminel, qui avaient d’abord été retenues contre lui avaient été abandonnées…

Un incident qui avait alors été rapportée dans un article du National Enquirer, où un informateur avait raconté que Will avait “passé une nuit dans une cellule du poste de police de West Philadelphia avec d’autres détenus le réveillant toute la nuit pour lui demander un autographe”. Dans une interview en 2005, l’acteur de Men In Black s’était confié sur cette agression. Pour lui : Ce n’était pas ma faute. C’est ce qu’ils disent tous ! Mais ce n’était pas ma faute. J’étais de retour à Philadelphie et un de mes potes s’est battu avec ce mec, et j’étais juste là. C’est ma version et je m’y tiens.” Heureusement pour lui, et contrairement à cette soirée des Oscars, l’agression ne s’était pas déroulée en direct à la télévision !

Dj Jazzy Jeff and The Fresh Prince – Parents Just Don’t Understand, :