Partie d’un défi fun lancé le 1er avril, la Pixel War, guerre virtuelle opposant des millions d’internautes à travers le monde, agite le forum Reddit. Et la France est particulièrement bien représentée grâce à plusieurs streamers.

D’une simple blague pour le 1er avril publiée via un canal temporaire – nommé Reddit Place – ouvert sur le célèbre forum Reddit sera née une incroyable guerre virtuelle entre communautés. Le concept est simple, une toile blanche de 4 millions de pixels a été dévoilée, chaque internaute pouvant y laisser son empreinte en publiant un pixel… toutes les 5 minutes. Et ce dimanche, à l’initiative de Kameto, l’un des créateurs de contenus français les plus suivis sur Twitch, de très nombreux streamers, youtubers et personnalités des réseaux sociaux (Zerator, Squeezie, InoxTag…) se sont unis pour tenter de représenter au mieux la France. Résultat, des centaines de milliers d’internautes se sont mobilisés, permettant à l’hexagone de se tailler une belle part du tableau. Un grand drapeau bleu blanc rouge a ainsi trouvé sa place en bas à gauche de la toile, et tous participent aux ajouts, de jour comme de nuit. On a ainsi pu voir quelques symboles emblématiques de la France, du Louvre au croissant en passant par Zinédine Zidane, Thomas Pesquet ou la Tour Eiffel.

Népal honoré

Histoire de pousser le délire à fond, les différentes communautés à travers le monde ont tenté de négocier entre elles afin de défendre leur “territoire” et de reprendre ceux de leurs rivaux. Ainsi, la communauté espagnole s’est alliée aux internautes américains pour se défendre – en vain – contre l’attaque des français, preuve de la force de frappe des internautes en France, qui se sont eux associés à la communauté du manga One Piece. Du côté de la communauté hexagonale, le but est de poursuivre à développer les symboles, parmi lesquels une partie est consacrée à Népal, rappeur parisien décédé en novembre 2019. L’heure de fin de l’évènement n’est pour l’instant pas connue mais devrait être révélée dans les prochaines heures, et le but est désormais de défendre jusqu’au bout le drapeau français, en espérant qu’il figure sur la fresque finale.