Britney Spears savoure pleinement sa liberté retrouvée. Partageant souvent des photos d’elle dans des lieux paradisiaques, c’est aussi sur Instagram qu’elle a annoncé être enceinte…

Mise en place en 2008 après avoir présenté des troubles psychologiques, Britney Spears était libérée de la tutelle de son père, Jamie Spears, au mois de novembre 2021. Depuis L’auteure de tubes planétaires comme Baby One More Time (en 1998) partage régulièrement des photos ou vidéos d’elle en train de profiter de la vie, ou se mettant en scène dans des lieux paradisiaques, comme dernièrement à Maui dans l’archipel d’Hawaï, pour le plus grand plaisir de ses fans ravis de la voir heureuse. Toutefois parfois, elle diffuse encore des images gênantes, où elle exécute d’étranges pas de danse ou s’affiche quasiment nue, laissant planer le doute, chez les plus dubitatifs, sur son état de santé mentale. Et alors qu’elle partage la vie du coach sportif de 28 ans, Sam Asghari, à 40 ans, et mère de 2 garçon désormais adolescent (Sean Preston et Jayden James, respectivement 16 ans et 15 ans, dont son ex-mari Kevin Federline a la garde), la pop star américaine a annoncé sur Instagram, ce lundi 11 avril, qu’elle était enceinte de son 3ème enfant. Elle y évoque même la possibilité d’être enceinte de jumeaux, alors qu’elle nomme son fiancé : “mon mari” ! Ainsi elle confie dans son post : “J’ai fait un test de grossesse… Euh eh ben… J’attends un bébé…” De son côté, toujours sur Insta, celui qui pourrait donc être le futur mari de la chanteuse, Sam Asghari a, à son tour, partagé la nouvelle : “J’ai toujours eu hâte de devenir père et je ne le prends pas à la légère. Je n’aurai jamais de tâche plus importante”.

À LIRE AUSSI: Britney Spears : un contrat à 15 millions de dollars pour un livre sur son histoire ?

Une grossesse souhaitée de longue date

Britney Spears a souvent raconté qu’elle souhaitait à nouveau être mère, mais que la tutelle et la tyrannie exercée par son père l’en avait empêchée. Si disant “traumatisée” pas sa l’emprise de son père et par cette tutelle “abusive”, elle était même entrée dans les détails devant le tribunal alors qu’il devait statuer sur la suspension de sa tutelle, et avait raconté qu’il ne lui avait pas été permis de se faire retirer son stérilet, alors que justement elle désirait avoir d’autres enfants. Britney semble aujourd’hui pouvoir se rattraper, mais alors que le bonheur lui tend les bras, certains restent septiques sur son état de santé psychologique. Une dernière vidéo postée par la jeune femme dont la fortune est estimée à quelque 60 millions de dollars, où elle se roule dans le sable, topless, a en effet encore semé le doute chez certains de ses 40 millions d’abonnés en ce début du mois d’avril…