Dans son morceau, Mucky James, Tory Lanez semblait avoir fait quelques mises au point avec Megan Thee Stallion, Meek Mill et Kehlani… Pourtant il nie que ce soit le cas !

Quelques jours après avoir été incarcéré pour avoir violé l’ordonnance restrictive qui l’empêchait de s’approcher à moins de 100 mètres de Megan Thee Stallion, dans l’affaire qui’ l’oppose à la rappeuse pour lui avoir tiré dessus un soir de juillet 2020, Tory Lanez a ressenti le besoin de faire certaines mises au point. Ainsi, dans Mucky James, son dernier morceau de sa série des Fargo Fridays (série d’inédits ou remixes qu’il sort sur YouTube les vendredis), le chanteur et rappeur canadien, toujours engagé dans la procédure qui l’oppose à Megan, est revenu sur les dernières épreuves et autres tribulations liées à cette affaire, toujours pas résolue. Une casquette L.A. à cornes vissée sur la tête, un blunt à la main, il demande à son public s’il pense vraiment qu’il aurait à ce point saccager son statut : J’étais à un sommet de ma carrière/Vous pensez que je serais venu là pour ******…” Il continue toujours au sujet – semble-t-il – du dossier qui l’oppose à la rappeuse : Et si vous pensez que je suis capable de ce genre de connerie, vous avez des idées merdiques/J’ai pas besoin de faire cette merde, mes putes haïtiennes s’occupent des salopes/Je ne vais pas mentir, cette chienne est arrivée et a momentanément tout ruiné.” Il termine ce sujet en s’adressant à ceux qui se demandent pourquoi il parle encore régulièrement de ce dossier : Hey Tory, arrête d’en parler/J’aimerais pouvoir mais mec, je ne suis qu’un humain/Parfois, cette merde me monte à la tête…” Si son message semblait clair, face aux commentaires négatifs de certains internautes, il niait avoir voulu parler de l’affaire avec Megan sur Twitter : “Je ne parle pas de mon affaire judiciaire dans la chanson #MuckyJames.  Je vois tous ces blogs qui essaient de faire le lien entre les 2 et honnêtement, j’ai plus de sens que cela. Je ne jouerais pas avec l’ordonnance du tribunal ou le juge comme ça, s’il vous plaît arrêtez les interprétations.”

Tory Lanez – Mucky James :

À LIRE AUSSI: Tory Lanez incarcéré dans le cadre de son affaire avec Megan Thee Stallion

Des messages à Meek Mill et Kehlani…

S’il a nié avoir voulu évoquer l’affaire Megan The Stallion, il ne nie pas que, dans la suite du morceau, il aborde le conflit qui l’oppose à Meek Mill depuis que ce dernier à pris la défense de Megan Thee Stallion. Il explique : “Meek Mill, c’était mon pote/Il m’a fait des trucs merdiques/ Et quand j’en ai parlé, le cousin n’a même pas voulu en parler/Je ne suis pas en conflit avec toi, cousin, je jure que je suis plus blessé qu’autre chose.” Enfin, il revient sur le cas de Kehlani, qui avait retiré le passage de Tory en featuring sur son morceau, Can I, après avoir entendu les accusations de Megan à propos du Canadien. Après avoir déjà parlé de leur amitié sur son album Daystar, en 2020, il rappe ici : Parfois, je pense à Kehlani et à la façon dont ça s’est terminé entre nous.” Séquence nostalgie ! La seule personne à qui il rend hommage dans son morceau Mucky James, est Trina, qu’il remercie pour sa loyauté : Je te dois 20 Ms/J’ai eu le monde entier sur les épaules, mais je ne peux pas t’oublier/Tu m’as réconforté quand j’en avais le plus besoin.” Rappelons que le procès dans ce dossier doit se tenir le 14 septembre.