Sur Instagram, 50 Cent, qui n’est plus à un clash près, s’en est pris à l’une des personnalités les plus puissante du game US, Jay-Z… qui aurait eu une drôle d’attitude envers lui et Eminem !

50 Cent est sans foi ni loi. Adepte du trash-talking, des clashs, mais aussi des règlements de compte en bonne et due forme, quels que soient ses interlocuteurs et leur domaine d’activité (musique, cinéma, télévision, radio ou politique), rien ni personne ne semble impressionner Fifty. S’il a résolu des problèmes avec des producteurs de télévision, ou anéanti des carrières de Mc’s en utilisant Instagram, le réseau social est devenu pour lui un puissant outil de communication et d’influence, tout aussi salvateur que destructeur. Mais aussi étonnant que cela puisse paraître, vu le statut de sa nouvelle cible, 50 Cent s’est attaqué à Jay-Z… avec qui il aurait des comptes à régler depuis le concert de Dr. Dre, Snoop Dogg, Eminem, Mary J. Blige et Kendrick Lamar au Super Bowl le 13 février 2022. En effet, l’ancien rappeur devenu journaliste musical, N.O.R.E, a laissé entendre dans son podcast Drink Champs diffusé ce 16 avril (avec Snoop Dogg en invité) qu’Hova ne souhaitait pas que le producteur de la série Power se produise en guest surprisepour interpréter In Da Club – lors du concert de la mi-temps du Super Bowl… Il expliquait qu’Eminem serait intervenu pour qu’il puisse livrer sa courte performance au milieu du show ! Rappelons que Jay-Z est le conseiller artistique musical de la NFL (la Ligue Nationale de Football américain), et gère donc la programmation de la mi-temps de la finale du championnat de football US.

À LIRE AUSSI: 50 Cent débarque la tête à l’envers au Super Bowl, les twittos se régalent [Photos]

50 Cent frappe fort

N.O.R.E, proche de Jay-Z, a donc raconté à Snoop et à ses auditeurs qu’Eminem avait dit au mari de Beyoncé qu’il ne se produirait pas lors du Super Bowl si 50 ne participait pas au spectacle. Il a même confié que, lors de leur conversation, Shawn Carter avait qualifié Marshall Mathers de “blanc-bec”. 50 étant proche de Slim Shady, et étant tous les 2 loyaux l’un envers l’autre, ce dimanche 17 avril, il prenait à son tour sa défense en humiliant Jay-Z sur Instagram. Ainsi il a posté 2 messages. Dans le 1er, alors qu’il relayait le titre d’un article du média XXL sur ce sujet – “Eminem a dit à Jay-Z qu’il ne se produirait pas lors du Super Bowl si il ne pouvait pas ramener 50 Cent” -, il légendait : “On devrait se demander pourquoi il a dit ça ? NORE, ton pote se balade partout en essayant de ressembler à un peintre gay. LOL”, insinuant que Jay ne voulait que 50 joue ce jour-là, puis faisant allusion au look de Jiggaman…

Dans un 2nd post, Fifty étoffait le sens de son 1er message. Il publiait une photo du peintre Jean-Michel Basquiat à côté de celle de Jay-Z qui avait adopté le même look que l’artiste décédé en 1988 (qui n’était pas gay, mais aurait évoqué des rapports avec des hommes) lors de la fête d’Halloween en 2014. Cette fois, en légende, il faisait allusion au comportement du Jigga à l’égard d’Eminem, prenant clairement sa défense et le qualifiant de plus grand rappeur au monde (au détriment de Jay-Z !) : “Pourquoi a-t-il dit le blanc-bec, pourquoi n’a-t-il pas dit le plus grand rappeur du monde ? 😆 Joyeuses Pâques ! Mec profite des vacances.”