L’enquête concernant la bagarre ayant opposé DaBaby et certains de ses amis au frère de DaniLeigh dans un bowling est, d’après la presse américaine, au point mort. Ce dernier, qui avait pourtant été lourdement frappé, refuserait désormais de collaborer avec les enquêteurs.

En février dernier, alors qu’il se trouvait avec des amis à lui dans un bowling de Californie, DaBaby s’était largement emporté en rencontrant Brandon Bills, frère de son ex-compagne et mère d’un de ses enfants, DaniLeigh, dont il s’était séparé avec fracas l’an dernier. Après s’être accroché virtuellement avec lui, le rappeur – et sa bande – n’a pas hésité à utiliser ses poings face à Bills, qui était lui seul, une scène très violente évidemment filmée par les personnes présentes sur place et largement reprise sur les réseaux sociaux. Evidement, dans la foulée, une enquête avait été ouverte, mais celle-ci se retrouve aujourd’hui totalement bloquée pour une raison plutôt inattendue. Brandon Bills refuserait désormais de collaborer avec la police, sans que les raisons de ce revirement soudain ne soient connues. S’il ne change pas à nouveau d’avis, les charges visant DaBaby pourraient ainsi être largement allégées, ce qui serait forcément une très bonne nouvelle pour ce dernier.

À LIRE AUSSI: DaBaby finalement poursuivi en justice par le frère de DaniLeigh

Une nouvelle affaire

Omniprésent dans l’actualité, DaBaby a de nouveau fait parler de lui la semaine dernière. Le rappeur a en effet ouvert le feu sur un homme qui était entré sur le terrain où est installée sa propriété, située dans l’Etat dans lequel il a grandit, la Caroline du Nord. Des tirs qui vont toucher l’intrus – dont la vie n’a toutefois pas été menacée – à la jambe, avant que les secours n’interviennent. Par la suite, les médias américains ont ajouté que DaBaby avait totalement collaboré avec les forces de l’ordre, qui se sont évidemment rendus sur place après les faits. Sur ses réseaux sociaux, Jonathan Kirk a ensuite ironisé, prévenant l’homme sur lequel il avait tiré de “vivre sa vie” sans jamais revenir chez lui, un avertissement qui s’adresse évidemment à tous…

À LIRE AUSSI: DaBaby s’adresse à l’homme sur qui il a tiré… au cas où il voudrait revenir !