Lors de son concert au festival Coachella, Isaiah Rashad a choisi de revenir sur l’affaire de sa sex-tape, pour faire une petite mise au point…

Au début du mois de février une série de sex-tapes leakait sur les réseaux sociaux. Entre celle de Nelly, qui se faisait remarquer la semaine passée dans un club de Miami en recevant un projectile sur la tête, et celle de Lil Fizz des B2K, ce sont 2 vidéos du rappeur du label TDE, Isaiah Rashad, qui faisait le buzz. Dans ces séquences, on découvrait l’artiste dans des rapports sexuels en compagnie d’autres hommes, qui ont par conséquent révélé sa sexualité. Un “coming-out” forcé qui a poussé de nombreux internautes à prendre sa défense, alors que Isaiah Rashad a traversé par mal de moments difficiles ces dernières années, entre problèmes d’alcool et toxicomanie. Alors plutôt que faire profil bas, et bien qu’il soit resté silencieux sur le sujet jusqu’ici, ce samedi 16 avril, le rappeur de 30 ans a profité de sa performance au festival Coachella pour évoquer cette mauvaise passe. Avant de monter sur scène sous la tente Sahara du festival, et devant l’immense foule, il diffusait un montage vidéo avec des extraits sonores de nombreuses réactions à sa sex-tape, dont les commentaires de The Game, Boosie Badazz, Joe Budden ou encore Akademiks.

À LIRE AUSSI: Isaiah Rashad : une sex-tape gay du rappeur fuite sur la toile [Vidéo]

Un set émouvant

Avant d’entendre les 3 rappeurs, une voix expliquait que ces vidéos destinées à perturber sa carrière n’ont pas eu l’effet escompté et ont plutôt boosté l’artiste : Le but de faire cela était de l’embarrasser. Cependant, cela a eu un effet contraire. Quand sa vidéo a fuité, ses rêves et tout se sont accentués…” Finalement, on entendait The Game s’interroger : “Pourquoi êtes-vous toujours en train de vous occuper de ce que les autres font ?” Une mise au point qui sonnait comme un appel à le laisser vivre sa vie, avant de livrer une performance puissante, ponctuée de petites séquences émouvantes. Enfin, avant de terminer son show, il prenait la parole pour s’adresser à ses supporters :Je vois tous les messages et toute la positivité… vous m’avez tous gardé en vie ces derniers mois”, après avoir versé une petite larme en interprétant son morceau de 2016, Wat’s Wrong. Entre temps, Isaiah Rashad avait été rejoint sur scène par ses collègues de label TDE, Doechii (pour jouer les morceaux Wat U Sed et Crazy) puis par SiR sur Rope // rosegold.