Booba et Médine ont eu un échange tendu par stories Instagram interposée à propos de l’appel du Havrais à voter Macron pour faire barrage à Marine Le Pen…

Peu après avoir annoncé que son éviction d’Instagram, où il est régulièrement rappelé à l’ordre, n’était qu’une question de temps, et annoncé que son retour en musique était tout aussi imminent, Booba a pris la peine de faire quelques reproches à un Mc au parcours unique en France, et au discours toujours très conscient et engagé, dont il s’était rapproché il y a quelques années : le Havrais Médine. Ce dernier qui prépare son retour avec Médine France, son nouvel album, programmé pour le 13 mai, avait récemment livré un entretien à Mediapart dans lequel il avait notamment expliqué, à propos des Présidentielles, qu’il voterait Macron afin de faire barrage à Marine Le Pen. Un engagement que l’on retrouvait ce jeudi 21 avril dans un freestyle posté sur Instagram, dans lequel il reproche notamment aux rappeurs et autres artistes leur manque d’entrain et de conviction : “Pour eux le rap c’est le Club Med, pour moi, la Villa Médicis…” ou “Ils chantent bien mais n’ont plus de couilles/C’est plus des hommes mais des castras/Des aigles qui crient comme des poules/Qu’ils se pendent à leurs cordes vocales…”. Quelques heures après Médine mettait en ligne le 1er extrait de son nouvel album, également intitulé Médine France, un morceau qui rappelle à quel point il est un rappeur conscient. Enumérant toutes les incohérences de notre monde comme de la politique française, celui qui est devenu un véritable influenceur sur les réseaux, se pose définitivement comme l’un des seuls rappeurs français (au même titre que Kery James) à rapper pour dénoncer. Mais Booba ne l’a pas vraiment vu de cet œil…

Médine – Médine France :

À LIRE AUSSI: Booba règle ses comptes avec Ikbal à propos de leur passage en prison [Vidéo]

Booba pique Médine qui lui répond…

En effet, Booba a profité de la sortie du freestyle de Médine, pour en reposter un extrait en story IG, reprochant à Médine (comme il l’avait fait à Koba LaD) d’avoir appelé à voter pour le président sortant, Emmanuel Macron. Une déception pour Booba qui en est arrivé à presque regretter d’avoir posé aux côté du Havrais sur Kyll, alors qu’il semble préférer ne pas voter plutôt que faire front face à Le Pen : “Du mal à croire que j’ai fait Kyll avec toi, clip au cœur de l’Algérie. Pour qu’au final, au lieu de s’abstenir ça aille voter pour notre fin ! Atroce.” Rappelons qu’en 2019, Marine Le Pen avait commenter le passage de Médine dans ce titre :Pour le birthday de ma niña, j’commande Marine en piñata”, avec un tweet : “Contre ça, nous, on ne pleurniche pas. On se bat avec nos armes : nos convictions et notre amour de la France” ! Mais de son côté, Médine qui n’a pas sa langue dans sa poche, a très vite répondu en story Instagram à Booba : “J’m’abstiens pas face au fille du tortionnaire d’Algériens. Je bats Marine et je combats Macron. Un ennemi après l’autre”. Toujours la tête sur les épaules et plein de sang-froid, Médine – qui maîtrise ses dossiers – explique à Booba qu’il distingue les 2 prétendants au trône de l’Elysée, menant 2 combats différents, l’un n’empêchant pas l’autre. S’il tient à éliminer Le Pen, notamment pour l’histoire de sa famille et de son père qui a combattu et torturé les Algériens, en votant pour Macron, cela ne signifie pas pour autant qu’il ne lutte pas contre le président et sa politique. Un message visiblement entendu et compris par Kopp qui a reposté, sans commentaire, la story du rappeur de Din Records…