Interviewé pour un podcast, la légende westcoast Snoop Dogg  a lâché le montant qu’il fallait débourser pour s’offrir un featuring avec lui…

En référence au titre de son 6ème album, Paid That Cost to be The Boss, on retiendra qu’il faut payer le prix pour être le boss, mais surtout qu’il faut payer le prix pour s’offrir le Boss ! La légende du rap westcoast et du G-funk, Snoop Dogg, qui a récemment fait l’acquisition du label qui l’a vu naître, Death Row Records, a fait une révélation qui en dit long sur la façon dont il a mené sa carrière et le statut qu’il a atteint. Dans le Full Send Podcast, le Doggfather répondait à une question sur la somme qu’il fallait débourser aujourd’hui pour pouvoir avoir un feat de l’iconique Snoop Doggy Dogg sur une chanson, et en toute transparence, il a lâché le tarif :  “environ 250 000 dollars”, soit un quart de million de dollars. Pour ce montant, le rappeur de 50 ans a ajouté qu’on avait le droit à un “16 mesures” ! Ce qui donne si on pousse un peu plus loin  le calcul : 15 600 dollars la mesure ! L’auteur de Gin And Juice expliquait par la suite qu’il fallait encore ajouter 250 000 dollars pour qu’il participe au clip, précisant très sérieusement : “Et vous n’avez qu’une heure, alors allez-y filmez !” Pour rappel, dans ce même podcast, Lil Durk avait lui confié qu’il demandait 350 000 dollars pour un feat, s’il ne connaissait pas celui ou celle qui en faisait la demande.

À LIRE AUSSI: 2Pac : Snoop Dogg affirme que Nas devait être sur l’album All Eyez On Me

Snoop Dogg toujours au top

Mais si le bon vieux Snoop coûte chère, c’est que le rappeur de Long Beach a une carrière qui pèse. Plus encore, il est toujours d’actualité après plus de 30 ans de carrière, et son image paraît être toujours au top. Sa participation au Super Bowl aux côtés de Dr. Dre, Eminem, Mary J Blige et Kendrick Lamar l’a encore prouvé. Véritable touche-à-tout, également comédien et producteur,,Calvin Cordozar Broadus, Jr. est d’abord un artiste qui vit avec son temps, voire même qui est tourné vers le futur. Impliqué dans le eSport, toujours présent dans le jeu Call of Duty, il a même fait entrer son label Death Row, qu’il rachetait au mois de février, dans le Metaverse. Par dessus tout, D.O Double G poursuit sa carrière artistique et publie encore régulièrement des albums. En février, il dévoilait son 19ème album studio BODR (Bacc On Death Row). Enfin, il animera le programme de compétition musicale de NBC, American Song Contest, aux côtés de Kelly Clarkson. Un show en forme de série inspiré de l’Eurovision, enregistré entre le 21 mars et le 9 mai 2022, durant lequel 56 artistes doivent s’affronter et dont le 1er épisode sera diffusé ce 25 avril.

Snoop Dogg – Bacc On Death Row :