Le milliardaire est arrivé à ses fins. Elon Musk va donc racheter Twitter pour un montant estimé à 44 milliards de dollars…

L’opération était en cours depuis quelques semaines, et il semblerait que la persistance ait payé : le milliardaire Elon Musk est enfin atteint son objectif, celui de racheter le réseau social Twitter. Le patron de Tesla et homme le plus riche au monde, qui vient par ailleurs d’innover en signant un contrat avec la compagnie aérienne Hawaiian Airlines pour lui permettre de fournir un accès internet en Wi-Fi gratuit sur ses vols grâce à l’appuie de son réseau satellitaire, SpaceX, et de son service d’accès à Internet, Starlink, a donc mené ses négociations avec Twitter à leur terme ce lundi 25 avril. Il a passé un accord avec le conseil d’administration de Twitter pour racheter le réseau social au prix de 54,20 dollars par action, ce qui le valorise à environ 44 milliards de dollars. C’est Twitter qui a donné l’information ce lundi avec un communiqué, alors que ce même conseil d’administration avait d’abord tenté de bloquer l’offre de rachat du patron SpaceX dont le nom a été cité dans le procès qui oppose Johnny Depp à son ex, Amber Heard. En effet, l’acteur de Pirates des Caraïbes a dévoilé une vidéo datant de 2016, d’Amber particulièrement proche d’Elon Musk dans un ascenseur, soupçonnant une liaison entre son ex-femme et le richissime homme d’affaire (qui devrait venir faire une position devant le jury).

amber heard elon musk 2016
Amber Heard et Elon Musk dans un ascenseur en 2016

 

À LIRE AUSSI: Elon Musk : Tesla travaille sur la création de robots humanoïdes

Retour à la liberté d’expression

Elon Musk devient ainsi le propriétaire de la plateforme qu’il considère comme “la place publique numérique où les sujets vitaux pour le futur de l’humanité sont débattus”. L’homme d’affaire et visionnaire avait fait une proposition de rachat dès le 14 avril en proposant d’offrir 54,20 dollars (49,70 euros) par action Twitter. Un tarif 54 % supérieur au cours d’ouverture du titre le 28 janvier, date à laquelle Elon Musk avait commencé à investir dans Twitter. Si Twitter avait d”abord tenté d’empêcher ce rachat, certains actionnaires trouvant l’offre trop faible, dont le fonds dirigé par le prince saoudien Al-Walid Ben Talal Al Saoud, l’un des principaux actionnaires de réseau social, tout ce beau monde a finalement trouvé le montage financier d’Elon Musk suffisamment solide dans le nuit de dimanche 24 au lundi 25 avril, après une longue session de négociations. Toutefois cette acquisition par le milliardaire soulève pas mal de questions, tant économiques que politiques. Elon Musk n’a en effet pas caché ses intentions : sortir Twitter de la Bourse, pour pouvoir y apporter des changements majeurs qu’il estime indispensables. Il compte par exemple opérer un relâchement de la “censure” – et donc des règles de modération – du réseau social afin de lui offrir plus de liberté dans les échanges. Dans le communiqué annonçant le rachat de Twitter, le point de vue d’Elon Musk apparaît clairement : “La liberté d’expression est la fondation d’une démocratie fonctionnelle. Twitter est la place publique numérique où les sujets vitaux pour le futur de l’humanité sont débattus. Je veux rendre Twitter meilleur que jamais, en améliorant le produit grâce à de nouvelles fonctionnalités, en rendant ses algorithmes ouverts pour améliorer la confiance, mettre fin au spam, et authentifier tous les [comptes personnels].”

elon musk rachat twitter