Après les nouveaux propos du sélectionneur algérien Djamel Belmadi visant l’arbitre de la rencontre Algérie-Cameroun Bakary Gassama, Samuel Eto’o lui a répondu.

Près d’un mois après la rencontre décisive entre l’Algérie et le Cameroun, qui avait vu la qualification des Lions Indomptables aux dépends des Fennecs dans les toutes dernières secondes de la prolongation, Djamel Belmadi n’a toujours pas digéré ce match. Ce week-end, le sélectionneur algérien, qui a par ailleurs été confirmé dans ses fonctions, s’en est de nouveau pris à Bakary Gassama, arbitre gambien ayant officié pendant la rencontre et dont les décisions ont été très critiquées à l’issue de la rencontre : “Je n’ai pas aimé le voir le lendemain, confortablement assis dans nos salons à l’aéroport boire un café et manger un mille-feuille. Je lui ai vidé mon sac et je l’ai re-croisé en Turquie et je lui ai dit qui il était encore. Quand on va en Afrique, on n’a pas souvent de traitement de faveur. Il a enlevé l’espoir de tout un peuple et on le laisse comme ça… Je ne dis pas qu’il faut le tuer mais il ne faut pas le laisser tranquille”.

À LIRE AUSSI: Coupe du Monde : l’Algérie demande à rejouer son match face au Cameroun

La réponse de Samuel Eto’o

Suite à ces propos qui ont déclenché une vaste polémique, entre ceux qui l’accusent de menacer la tranquillité des arbitres qui officieront à l’avenir en Algérie et ceux qui ne voient pas de problème avec ce qu’il dit, la Fédération Camerounaise de Football et son président, Samuel Eto’o, ont publié un communiqué afin de répondre à Djamel Belmadi. Et les choses pourraient se terminer devant la FIFA : “La Fédération camerounaise de football fait part de sa vive préoccupation à la suite des propos tenus le 24 avril 2022 par Monsieur Djamel Belmadi […] Le Cameroun se réserve le droit de porter l’affaire, dans les prochains jours, devant la Commission d’éthique de la Fifa. La Fécafoot conteste ces allégations diffamatoires instillées de manière allusive et formulées de façon répétitive par les dirigeants algériens du football. Elle regrette que la persistance de cette polémique au long cours soit de nature à provoquer des incidents”. Reste donc à voir quelle direction prendra cette confrontation à distance entre les 2 fédérations…