Véritable machine à tubes, Kalash signe avec Tombolo son 6ème opus en 12 ans. Alors qu’il ouvre aujourd’hui un nouveau chapitre de sa carrière, la star martiniquaise revient sur les grands moments de son parcours avec RAPRNB…

12 ans se sont écoulés depuis la 1ère véritable sortie de Kalash avec son album éponyme chez Chabine Prod. Rapidement, le chanteur, toasteur s’est imposé comme la nouvelle sensation aux Antilles. Révélé au grand public avec le banger Bando sorti sur son opus Kaos en 2015, c’est avec Mwaka Moon en featuring avec Damso 2 ans plus tard qu’il signe l’un de ses plus gros titres. Présent sur l’album du même nom, le titre sera certifié single de diamant, 3 fois en France mais aussi une fois en Allemagne et une fois en Italie. Après avoir quitté Capitol (label d’Universal Music) et rejoint la structure PlayTwo (où l’on retrouve Tayc, Gims ou encore Hatik et Kanoé), Kalash revient aujourd’hui avec un nouvel opus Tombolo. Composé de 21 titres, cette galette est une nouvelle fois la démonstration des capacités multiples de l’artiste, qui mêle à souhait le français et le créole. Kalash trappe, chante, toaste… Le tout accompagné d’une flopée d’invités tout aussi éclectiques. En effet, on croise sur la tracklist Damso, un habitué des projets de Kalash, Gazo avec qui il a signé le hit Tu le sais, single d’or. Mais aussi Wejdene ou encore la légende jamaïcaine Bounty Killer, l’une des inspirations de KLH.

Kalash – Tombolo :

À LIRE AUSSI: Guy2Bezbar – L’interview Le Jour où : Son album, Niska, le foot, Classico Organisé, ses gimmicks, Hamza…

Le jour où…

En 15 ans de carrière, le martiniquais a enchaîné les projets, les titres à succès et les collaborations majeures. Dans notre format Le jour où disponible sur notre chaîne YouTube, Kalash évoque toute d’abord de son amour de la musique, de sa découverte de Bob Marley, un artiste majeur de ses jeunes années que son père adorait. Puis, il évoque la période des sound systems, une étape incontournable pour les jeunes artistes dancehall émergeants. Il revient sur Bando, le 1er hit qui l’a fait exploser, un morceau trap au succès retentissant qui a failli ne jamais voir le jour ! Proche de Damso, il explique la nature de leur relation, mais aussi l’idée qu’un jour un album en commun pourrait voir le jour. Il touche également un mot sur sa méthode de création en studio et l’accueil du public autour de certains de ses morceaux. Enfin, Kalash nous dévoile les coulisses de la création de son opus Tombolo, du feat avec Wejdene à la Genèse de morceaux comme Masterclass

Kalash – Le jour où :