Ce lundi soir, RMC Sport a confirmé que la pivot des Philadelphie Sixers Joël Embiid, de nationalité camerounaise, avait entamé les démarches afin d’obtenir un passeport français. Avec l’ambition de porter le maillot des Bleus lors des prochaines compétitions.

C’est une nouvelle qui fait trembler la planète basket à travers le monde. RMC Sport a en effet révélé ce lundi soir que Joël Embiid, candidat au titre de MVP cette saison en NBA, était en train de finaliser son dossier afin de demander la nationalité française. Un statut très important puisque, si sa demande de naturalisation était validée, il pourrait ainsi porter le maillot de l’Equipe de France dans les années à venir, le règlement de la fédération internationale de basket permettant la présence d’un joueur naturalisé par sélection. Forcément, le natif de Yaoundé, qui parle français et a de la famille sur le territoire, a en tête les Jeux Olympiques de Paris en 2024, une compétition que les hommes de Vincent Collet rêvent de remporter devant leur public.

À LIRE AUSSI: La NBA de retour à Paris la saison prochaine ?

Un duo Embiid-Gobert qui fait rêver

Déjà, en 2018, la possibilité de voir Embiid en position de prétendre à l’Equipe de France avait largement fait réagir, de nombreux joueurs tels que Tony Parker ou Evan Fournier affirmant publiquement être contre, refusant que la sélection devienne un challenge sportif à la manière des clubs. Toutefois, il faut rappeler que cette pratique est courante dans d’autres sports, tels que le rugby, et même dans le basket, où l’un des plus grands joueurs de l’histoire, Hakeem Olajuwon, de nationalité nigériane, avait choisi la sélection américaine, remportant en 1996 la médaille d’or des JO d’Atlanta. Et si ce point va forcément poser question à l’intérieur du groupe France, sur le plan sportif, les choses sont totalement différentes. L’idée de voir une raquette de l’Equipe de France composée par un duo réunissant le potentiel MVP Joel Embiid et l’un des meilleurs défenseurs du monde Rudy Gobert a de quoi faire saliver n’importe quelle équipe. Avec l’objectif des JO en ligne de mire, on peut imaginer que Vincent Collet, le sélectionneur français, réfléchira longuement avant de faire un choix ferme et définitif.

À LIRE AUSSI: NBA : les demi-finales de conférence ont débuté ! [Vidéos]