Joint à la bouche, Booba a officiellement annoncé sur Instagram la commercialisation de sa “propre weed” baptisée B45…

Entre tous ses commentaires sur l’actualité et ses clashs (de l’Ukraine à Marc Blata en passant par le retour de Diam’s), ou l’annonce de l’achat d’une nouvelle Porsche, et alors qu’on attend son feat avec Uzi (sur RPB), en story Instagram, Booba a notifié son arrivée sur un nouveau marché, celui du cannabis récréatif, ou CBD. Si aux Etats-Unis, des personnalités comme Jay-Z, Snoop Dogg, Drake, Lil Wayne, Ice Cube,, Mike Tyson, Wiz Khalifa, Post Malone, Dj Khaled ou encore 2 Chainz se sont lancés, souvent par opportunisme, dans le bizness du cannabis dont la vente a été légalisée dans de nombreux états, comme au Canada, en France, la vente de weed reste un délit. Toutefois, la commercialisation du CBD a été autorisé dans l’hexagone dès novembre 2020, grâce à un arrêté de la Cour de justice de l’Union européenne qui stipulait que les Etats membres ne pouvaient interdire la commercialisation de produits contenant du cannabidiol si certaines conditions étaient respectées (comme celle que le CDB provienne d’un autre Etat membre et soit obtenu à partir de variétés de chanvre inscrites au catalogue européen des variétés autorisées et renferme moins de 0,2 % de THC). Malgré la résistance de certains politiques, la vente est donc devenue légale en France, le CBD ayant par ailleurs des vertus thérapeutiques (pour traiter des pathologies sévères mais aussi pour ses effets relaxants, anxiolytiques, sédatifs, antalgiques… sans entraîner de dépendance). Vendu sous différentes formes (fleur, huile, thé, bonbon…), ce sont des milliers de boutiques qui se sont ainsi ouvertes sur le territoire nationale, tandis que quelques rappeurs se sont lancés sur ce marché. Ainsi Kalash, Koba LaD, S-Pion ou encore LIM ont annoncé la commercialisation de leurs propres produits. Ce que Booba a fait ce mardi 3 mai en story Instagram…

BOOBA SILENT SEEDS

À LIRE AUSSI: Koba LaD lance une nouvelle gamme de CBD, la Koba Kush [Vidéo]

La B45 bientôt disponible…

Après la musique, la mode, le parfum, le whisky, Kopp s’attaque donc au bizness du cannabis, qui sera forcément du CBD si il est commercialisé en France. Un joint dans une main, un briquet dans l’autre, celui qui s’affiche de temps à autre avec un blunt à la bouche, déclare dans une vidéo : “Bon, en exclusivité, je vais allumer le 1er joint de ma propre weed, la B45.” Puis en tirant quelques lattes, il définit la saveur de son nouveau produit : “Une arrière goût de, de… des Pays-Bas… de… légèrement fruité…” Et soudain saisit par l’effet de ce dernier, il s’exclame : “Ça commence à monteyyy… Il y a trop de THC !”, avant de s’adresser à son partenaire dans cette nouvelle aventure : “Silent Seeds, on doit réduire.” En effet, seulement moins de 2% de THC sont autorisés dans le CBD pour être mis en vente. Une petite mise en scène pour dévoiler son nouveau bizness en collaboration donc avec la marque Silent Seeds qui développe déjà des produits à base de cannabis. Quand au nom du produit, on peut y voir un clin d’œil au 1er bombardier à réaction américain mis en service en 1947 (et une référence à l’effet que pourrait avoir la consommation de ce dernier), à moins que le ‘B’ soit la 1ère initiale de Booba, et ‘45’ son chiffre fétiche (comme le nom de son 1er label, 45 Scientific).