Auteur d’une 1ère mi-temps catastrophique, Liverpool est parvenu à renverser la vapeur afin de valider son billet pour la finale de la Ligue des Champions

C’est une équipe de Liverpool à 2 visages qui était opposé ce mardi soir à Villareal, pour la 1ère demi-finale retour de la Ligue des Champions. Vainqueurs 2 à 0 à l’aller sur la pelouse d’Anfield, les Reds se déplaçaient en terre espagnole afin de valider leur billet en finale. Pourtant, dès les 1ers instants du match, le Sous-Marin Jaune va imposer une grosse pression sur leurs adversaires, qui vont très rapidement céder. Après seulement 3 minutes de jeu, l’attaquant sénégalais Boulaye Dia, arrivé l’été dernier à Villareal, va profiter d’une frappe ratée d’un de ses coéquipiers pour ouvrir le score (1-0, 3’). Dominateurs tout au long de cette 1ère mi-temps, l’équipe d’Unai Emery va même parvenir à refaire totalement son retard juste avant la pause par l’intermédiaire du milieu de terrain Francis Coquelin (2-0, 41’) dans une ambiance indescriptible.

Le retour des Reds

Très inquiétant après cette 1ère mi-temps, Liverpool a montré un visage tout à fait différent lors des 45 minutes suivantes, imposant une domination sans partage. Décidés à sauver leur honneur, les coéquipiers de Mohamed Salah vont d’abord réduire la marque grâce à Fabinho (2-1, 62’) sur un beau service de l’Egyptien. 5 minutes après, c’est Luis Diaz, entré en jeu à la mi-temps, qui va égaliser d’un très beau coup de tête (2-2, 67’). Revenu à égalité, Liverpool va même aller chercher la victoire grâce à Sadio Mané, qui efface le gardien espagnol avant de marquer dans le but vide (2-3, 74’). Le club de la Mersey valide ainsi sa place en finale, et affrontera en finale le Real Madrid ou Manchester City, selon le résultat du match retour qui se joue ce mercredi au Bernabeu.