Attaqué par le militant d’extrême-droite Damien Rieu à travers des tweets publiés en fin d’année 2020, Karim Benzema a déposé plainte pour “diffamation publique”.

Cité nommément, il avait été associé à l’islamisme radical. Ce jeudi, on apprend que Karim Benzema a décidé de déposer plainte pour “diffamation publique” contre Damien Rieu, militant du parti Reconquête d’Eric Zemmour et ancien porte-parole du groupuscule Génération Identitaire. Avec 2 tweets publiés, l’un en octobre 2020, l’autre un mois après, ce dernier avait ouvertement insinué que l’attaquant du Real Madrid finançait des mosquées radicales dans sa ville d’origine, Bron, en banlieue lyonnaise. Par la suite, Damien Rieu avait utilisé une photo de KBNueve pointant l’index vers le ciel et qu’il avait comparé à un autre cliché sur lequel plusieurs djihadistes faisaient le même geste. Des accusations gravissimes que Benzema n’a donc pas voulu laissé passer, par l’intermédiaire de son avocat Me Sylvain Cormier.

À LIRE AUSSI: Ligue des Champions : le Real Madrid en finale après un nouvel exploit contre Manchester City [Vidéos]

Pendant ce temps, Benzema brille…

Sur Twitter, Damien Rieu, qui sera convoqué le 23 mai par le tribunal de Lyon, a réagi à cette nouvelle en faisant part de sa confiance à l’idée de faire face à Benzema devant la justice. De son côté, le buteur français continue lui de briller largement avec son club, qu’il a envoyé ce mercredi soir en finale de Ligue des Champions grâce à un pénalty qu’il a lui-même obtenu puis transformé dans les 1ères minutes de la prolongation face à Manchester City. Aucun doute, l’ancien lyonnais n’est pas perturbé le moins du monde par ces démarches judiciaires, auxquelles il s’est sans doute habitué depuis plusieurs années, lui qui a été condamné dans la fameuse affaire de la sex-tape de son ancien coéquipier Mathieu Valbuena.

À LIRE AUSSI: Karim Benzema devient le meilleur buteur français de l’histoire !