Originaire de Nice, Nakry s’est offert un buzz national avec son titre Léwé. Déterminé à faire briller sa région, il débarquera le 13 mai avec un projet au titre explicite, Côte d’Azur. Portrait de la nouvelle sensation du rap sudiste….

Si pour beaucoup Nice, c’est avant tout, la plage, les palmiers et la Promenade des anglais, il va maintenant falloir compter sur Nakry parmi les incontournables de la ville. Né à Creil, le jeune homme débarque très tôt dans la région qui devient bien plus que sa terre d’adoption. Passionné de musique, c’est dans la variété des années 70 et 80 qu’il se forge ses 1ers coups de cœur musicaux. Dalida mais surtout Claude François… Autant de références en décalage avec son temps que Nakry assume pleinement. Mais c’est avec Sexion d’Assaut qu’il commencera à entrer dans le rap français. En effet, le groupe parisien dont les sonorités et les mélodies flirtent avec la pop et la variété française vont être un pont en or entre les 2 styles musicaux. D’auditeur, Nakry devient bientôt acteur et écrit ses 1ers titres. A l’instar de son idole Claude François, il développe aussi un perfectionnisme certain. Après avoir peaufiné le titre plusieurs jours, il dévoile en février 2020 Léwé, un morceau à l’air léger et dansant qui devient rapidement un phénomène sur YouTube mais aussi sur TikTok. Aujourd’hui, à plus de 33 millions de vues sur YT, le morceau est single d’or et a propulsé Nakry au rang de jeune rookie à surveiller de très près…

Nakry – Léwé :

À LIRE AUSSI: SMAHLO – CARTE DE VISITE : “Les gens m’appelaient ‘Biggie‘ avant la musique…”

Sa carte de visite…

Après un 1er projet qui faisait office de carte de visite et alors qu’il dévoilera le 13 mai Côte d’Azur, son 1er véritable opus studio, RAPRNB est allé à la rencontre du niçois pour lui tirer le portrait dans notre format Carte de Visite, disponible sur notre chaîne YouTube. Nakry nous parle de ses passions mais aussi de ses inspirations. Il évoque sa ville de Nice, les décors qu’il décrit entre le bitume et l’image de carte postale. Il explique la naissance de cet amour pour la variété française et l’esprit général des années 70 et 80. Ainsi dans sa playlist, on peut aussi bien retrouver du JuL, que du Dalida ou du Charles Aznavour. Il évoque sa musique, et la manière dont il a pensé son album, de son single Y’a plus one au choix de ses featurings…

Nakry – Carte de visite :

https://youtu.be/phchOa3U_1c