Alors que sa présence au Festival de Cannes 2022 a été évoquée, il semblerait que Diam’s n’a pas prévu de se rendre sur place…

Dans une semaine débutera la 75ème édition du Festival de Cannes, qui se déroulera du 17 au 28 mai, et où de belles surprises ont été annoncées. Parmi elles, le retour de la plus célèbre des rappeuse française, Diam’s qui fera son retour à travers un documentaire sur sa vie, son parcours, avec ses hauts, et aussi ses bas. Un programme baptisé Salam et présenté au festival lors d’un projection spéciale par l’intermédiaire de la société de production BrutX, que l’ex-rappeuse – qui a tiré sa révérence au rap français en 2012 – a co-réalisé avec avec Houda Benyamina, Caméra d’or en 2016 à Cannes pour Divines, Anne Cissé. Préférant rester maître de ce qui allait être raconté, elle a tenu à s’investir dans ce projet comme elle l’a expliqué dans un long message écrit sur ses réseaux : J’ai été touchée que l’on s’intéresse à mon parcours. Mais il m’était impossible de laisser des inconnus parler à ma place… Alors j’ai repris la plume…” Mais si ce doc sur l’artiste aujourd’hui âgée de 41 ans est déjà un évènement, il a aussi été question de sa présence à Cannes, pour présenter ce film et même, a-t-on dit, monter les marches. Devant l’effervescence suscitée par le possible retour public de Mélanie Georgiades, quelqu’un semble en savoir plus…

À LIRE AUSSI: Diam’s s’exprime sur le documentaire diffusé au Festival de Cannes

Un retour en public envisageable ?

Alors que le public, et surtout ses fans, rêvent de la revoir, ce vendredi 6 mai, le sujet a été évoqué dans l’émission TPMP, qui était présentée par Benjamin Castaldi en remplacement de Cyril Hanouna. Et certains chroniqueurs ont semblé bien informés. Ainsi Genton, mais surtout Bernard Montiel, ont livré quelques informations qui ne vont pas plaire aux plus fidèles supporters de l’ancienne rappeuse. Après avoir évoqué le contenu du documentaire : “Ce qui est raconté dans ce documentaire, ce sont ses dérives, tous les séjours en hôpital psychiatrique également, ses tentatives de suicide, sa conversion à l’Islam en 2008, l’ex-présentateur de TF1, Bernard Montiel a coupé court aux rêves de ceux qui se voyaient déjà contempler le retour de Diam’s : Ce que je peux vous révéler, c’est qu’elle n’ira pas au Festival de Cannes, présenter le film.Sûr de ses révélations, il ajoutait : “C’est dommage mais c’est logique. C’est cohérent […] elle se consacre à sa famille et à sa foi. Elle est heureuse comme ça et donc elle a pas besoin de monter les marches de Cannes qui est quand même un gros spectacle… strass et paillettes… Donc elle n’ira pas.En effet, ça semble tout à fait justifié, notamment quand on sait que c’est justement tout ce que Mélanie a fui en prenant sa retraite anticipée… Très proche de Mélanie pendant des années, lors de son passage dans l’émission Quotidien, Vitaa avait également donné son avis sur la possibilité de revoir l’interprète de La Boulette du côté de Cannes, et elle n’y croyait pas vraiment : “Parce que je connais son cheminement, je sais combien elle est heureuse aujourd’hui. Elle est toujours là, mais elle a choisi de prendre un autre chemin, tout simplement!