Passé notamment par l’ASVEL où il a participé à la conquête du titre de champion de France lors de la saison 2018/19, le basketteur Adreian Payne a été abattu à Orlando, en Floride.

Âgé de seulement 31 ans, Adreian Payne est décédé ce lundi 9 mai. Le basketteur né à Dayton, dans l’Ohio, a en effet été mortellement touché par balles alors qu’il se trouvait à Orlando (Floride). C’est son ancien coéquipier, Jared Sullinger, qui a annoncé la brutale nouvelle sur Twitter. D’après les 1ères informations recueillies par les médias américains, il aurait tenté de s’interposer dans un violent conflit de couple, ce qui a provoqué une confrontation avec un dénommé Lawrence Dority. Ce dernier, âgé de 29 ans, n’a pas hésité à faire usage de son arme pour tirer sur le basketteur, qui a rapidement été pris en charge par les secours mais n’a pas pu être sauvé. 

Un flot d’hommages

Forcément, cette nouvelle a fait l’effet d’un choc pour nombre d’anciens coéquipiers, qui lui ont rendu hommage dans la foulée. Parmi eux, certains membres (ou anciens) du club de l’ASVEL, le club de Tony Parker, dans lequel Adreian Payne a participé à un double Championnat de France/Coupe de France historique en 2019. Le point d’orgue d’une carrière accidentée pour celui qui évoluait aux postes de pivot et d’ailier fort, drafté par les Atlanta Hawks en 2014, après une très belle carrière universitaire à la Fac de Michigan State. Par la suite, il évoluera aux Minnesota Wolves puis au Magic d’Orlando, avant de s’exporter au Panathinaïkos, en Grèce, mais aussi en Chine, en France, en Turquie avant une dernière expérience en Lituanie. Finalement, il avait mis sa carrière entre parenthèses depuis le mois de février, période où il sera libéré de son contrat par  l’Utenos Juventus.