En attente de précision au sujet des spams et du nombre de faux comptes, Elon Musk a annoncé la suspension provisoire de son projet de Twitter.

Au mois de mars, Elon Musk révélait au grand public son projet de rachat de Twitter. L’homme le plus riche du monde, dont l’offre de 44 milliards de dollars a déjà été acceptée par le conseil d’administration du réseau social, avait ainsi annoncé son intention d’en faire le réseau de la “liberté d’expression”, ce dont il s’est lui-même plaint ces dernières années. Toutefois, cette opération de très grande ampleur pourrait être remise en cause si l’on en croit la communication d’Elon Musk. Ce vendredi 13 mai, il a ainsi annoncé que son projet était provisoirement suspendu, en attendant qu’il puisse obtenir de nouvelles informations au sujet des spams et des faux comptes : “L’accord est temporairement suspendu dans l’attente de détails concernant les calculs selon lesquels les faux comptes et les spams représentent bel et bien moins de 5% des utilisateurs”.

Des “détails” très importants

Forcément, dans la foulée de cette annonce qui jette le trouble sur l’avenir de Twitter, l’action en bourse du réseau social a chuté de plus de 15%. Toutefois, la décision d’Elon Musk est tout à fait compréhensible puisqu’il souhaite s’assurer que les 229 millions d’utilisateurs quotidiens revendiqués par Twitter sont bien réels et qu’ils n’ont pas été gonflés en omettant de faux comptes. Ainsi, cela lui assure à l’avenir de pouvoir monétiser cette audience à travers d’importants contrats publicitaires, mais aussi avec l’introduction de nouveautés dont on ne pourrait jamais voir l’introduction si les chiffres attendus par Elon Musk ne correspondent pas aux promesses qui lui ont été faites. Nul doute que les prochains jours devraient nous permettre d’en savoir plus sur le résultat de cette enquête qu’il a demandé.

À LIRE AUSSI: Twitter : Elon Musk veut monétiser les tweets les plus viraux