Les Boston Celtics et les Dallas Mavericks ont arraché ce dimanche soir leurs billets pour les finales de conférence des playoffs NBA, aux dépends des Milwaukee Bucks et des Phoenix Suns.

Le champion en titre et la meilleure équipe de la saison régulière ne seront pas présents lors des finales de conférence de ces playoffs NBA. C’est le bilan de cette extraordinaire soirée de basket à laquelle nous avons eu le droit ce dimanche, avec 2 matchs décisifs. A Boston, ce sont pourtant les Bucks qui ont pris les devants, comptant 10 points d’avance à la fin du 1er quart-temps. Un avantage qui ne va pas tenir bien longtemps puisque les C’s vont sérieusement s’énerver et vont reprendre l’avantage à la mi-temps (48-43). Et si l’on pouvait s’attendre à une lutte acharnée durant la 2ème période, Boston va au contraire poursuivre sur sa lancée et faire totalement dérailler leurs adversaires, à l’image d’un Giannis Antetokoumpo héroïque tout au long de la série mais inhabituellement maladroit hier soir sur le parquet du TD Garden. En face, Grant Williams, d’habitude chargé des tâches défensives, va réaliser le meilleur match de sa carrière offensivement, inscrivant 27 points et terminant même meilleur marqueur de la rencontre. Les Celtics, finalement vainqueurs 109 à 81, retrouvent ainsi le chemin de la finale de conférence, où ils feront face au redoutable Miami Heat de Jimmy Butler.

Les Suns humiliés chez eux

Luka Doncic aura donc eu raison des Phoenix Suns, pourtant auteurs du meilleur bilan de saison régulière cette année. Pour la 1ère fois dans cette série, une équipe est parvenue à battre l’autre en se déplaçant, et cela s’est malheureusement produit au pire moment pour des Suns totalement absents. Preuve de cette incroyable contre-performance, Dallas menait déjà 57 à 27 à la mi-temps, et Doncic comptait autant de points que ses adversaires. Une anecdote à peine croyable au vue du niveau de jeu proposé il y a quelques semaines seulement par Phoenix, et qui montre aussi l’excellent travail des Mavs de Jason Kidd qui a finalement trouvé la recette pour faire tomber des Suns favoris pour le titre au début des playoffs. A l’issue de la rencontre, Dallas va s’imposer 123 à 90 à l’issue de la rencontre, et arriveront à coup sûr totalement libéré pour une finale de conférence Ouest qui promet d’être extrêmement plaisante à suivre. Face à eux, les coéquipiers du génie slovaque auront en effet à faire à l’armada offensive des Golden State Warriors emmenés par Steph Curry…