Ce dimanche soir, Kylian Mbappé a été nommé meilleur joueur de Ligue 1 pour la saison 2021/22 lors de la traditionnelle cérémonie des trophées UNFP. Une soirée au cours de laquelle Adil Rami a crée un moment de gêne dont se sont régalés les réseaux sociaux.

Pour la 3ème année consécutive, Kylian Mbappé a très logiquement été nommé meilleur joueur de Ligue pour la saison 2021/22. Il faut dire que tout au long d’une saison loin d’être facile pour le PSG, l’attaquant de 23 ans, qui était opposé à Dimitri Payet (OM), Lucas Paqueta (OL), Martin Terrier (Rennes) et Wissam Ben Yedder (AS Monaco), aura porté son équipe jusqu’à son 10ème titre de Champion de France. En passe de terminer la saison meilleur buteur et meilleur passeur du Championnat, qui s’est vu remettre son trophée par Thierry Henry, n’a en revanche rien voulu lâcher au sujet de son avenir, affirmant tout de même qu’il donnerait sa décision avant le prochain rassemblement de l’Equipe de France, prévu dans moins de 2 semaines. Pour le reste des trophées, le parisien Gianluigi Donnarumma a lui été nommé meilleur gardien de la saison par ses pairs, le défenseur marseillais William Saliba a été désigné meilleur espoir et le coach rennais Bruno Genesio a lui été désigné meilleur entraîneur.

À LIRE AUSSI: Kylian Mbappé en visite à Madrid ce lundi : les spéculations sur son transfert relancées ! [Photo]

Adil Rami en grande forme

Si plusieurs invités sont venus remettre les différents trophées, Adil Rami a lui été chargé de récompenser les meilleurs arbitres. Fidèle à lui-même, l’ancien défenseur de Lille et du Milan AC, actuellement à Troyes, s’est totalement laissé aller sur scène, nous offrant quelques vannes parfois très gênantes : “Vous, messieurs les arbitres, vous faites partie de notre famille. Enfin, famille… Je dirais comme une belle-mère. Ou bien une ex-belle-mère… Parfois, une ex. Contre Clermont, j’avais l’impression que c’était Pamela qui m’arbitrait”. Plus tard, il surenchérit : J’avais été promu capitaine de mon équipe (Troyes, Ndlr). Je me suis donc rapproché de vous messieurs les arbitres. Mon 1er dialogue, c’était contre Marseille. Je ne vais pas vous dire le nom de l’arbitre car je ne veux pas le mettre dans la sauce. Et je lui dis en plein match car j’étais fatigué : ‘Monsieur Letexier, je suis fatigué, il reste combien de temps’. Et il me répond : ‘Je vous le dirait à la fin du match’. Je me suis senti François Pignon. Un passage qui a rapidement provoqué de nombreuses réactions peu flatteuses pour Adil Rami et son sens de l’humour.