Sur Twitter, Booba a publié un communiqué afin d’annoncer avoir entamé des démarches judiciaires contre Instagram, dont il dénonce la censure.

Très agacé face aux décisions prises contre lui par Instagram qui avait décidé en décembre 2020 de supprimer purement et simplement son compte, ce qui a provoqué de nombreuses ripostes de sa part, Booba a décidé d’agir contre le réseau social appartenant au groupe Meta – anciennement Facebook. Sur Twitter, le Duc a publié ce mercredi après-midi un communiqué, rédigé par ses équipes, pour dénoncer la censure dont il affirme être la victime, lui qui dit simplement faire preuve de sarcasme, d’humour, de dérision et de répliques percutantes. Surtout, il affirme avoir tenté de discuter avec Instagram, en vain, ce qui l’avait poussé à entamer des démarches devant la justice afin de faire valoir ses droits, et ainsi pouvoir retrouver son compte.

À LIRE AUSSI: Booba s’attaque à la Sexion d’Assaut qui n’a pas sorti son album… et à Djibril Cissé !

Une plainte à l’origine d’une censure de plus en plus forte ?

Une situation qui, d’après ce qui est écrit dans le message, vaut à Booba de subir un boycott allant jusqu’à la suppression de messages sur le compte qu’il utilise désormais, celui d’OKLM. Il réclame d’ailleurs, en conclusion, la fin de ses différentes mesures dont il fait l’objet, et ce jusqu’à la justice puisse se prononcer sur sa situation. Pas sûr que cela suffise toutefois à convaincre les décideurs du réseau social de lever d’éventuelles sanctions visant Kopp, dans l’hypothèse où celles-ci s’avéraient belles et bien réelles. En attendant, Booba continue de provoquer via ses réseaux sociaux, soutenant notamment ouvertement le milieu de terrain du PSG Idrissa Gueye, actuellement pris dans une polémique, tout en demandant à Kylian Mbappé d’en faire de même.

À LIRE AUSSI: Idrissa Gueye soutenu par le président du Sénégal… et Booba