Invité à comparaître ce lundi devant le tribunal de Chester, Benjamin Mendy, accusé d’avoir commis plusieurs viols, a plaidé non-coupable.

Ce lundi 23 mai, dans le cadre de la préparation à son procès qui s’ouvrira en juillet, Benjamin Mendy était présenté devant le tribunal de Chester. Le latéral gauche de 27 ans, qui est accusé de 7 viols, d’une tentative de viol et d’une agression sexuelle, n’a pas souhaité s’exprimer devant les médias qui l’attendaient en nombre. Mais l’information la plus importante de cette journée est que Mendy, libéré sous caution en janvier, a plaidé non-coupable devant la cour, un choix absolument pas surprenant puisqu’il nie fermement sa culpabilité depuis le début de cette affaire, en août dernier. Désormais, la défense du joueur va avoir 2 mois pour peaufiner ses derniers arguments et éléments qu’elle pourra fournir au tribunal.

Un procès qui durera 6 semaines

Pour rappel, les faits se seraient déroulés entre octobre 2018 et août 2021 à son domicile, situé dans la ville de Prestbury, dans le Cheshire. En parallèle de l’annonce de son placement en détention provisoire, un passage qui l’aura vu incarcéré dans 2 prisons différentes pendant près de 6 mois, son club, Manchester City, a logiquement annoncé la suspension de son contrat en attendant la décision de la justice. Forcément, l’issue de ce procès, qui débutera le 25 juillet et durera au total 6 semaines, semble incertaine pour le natif de Longjumeau (91), qui est tout de même accusé par 4 jeunes femmes différentes. Autre accusé dans ce dossier, Louis Saha Matturie, membre de l’entourage du joueur et qui fait lui l’objet de 12 chefs d’accusations – dont la majorité pour viols -, a également plaidé non-coupable.

À LIRE AUSSI: Benjamin Mendy libéré sous caution en attendant son procès