D’après les informations du journaliste Romain Molina, l’Olympique de Marseille pourrait être au coeur d’une grosse bataille entre des fonds d’Arabie Saoudite et des Emirats arabes unis pour un potentiel futur rachat.

Fantasmée par certains, rejetée par d’autres, la possibilité de voir l’OM être rachetée dans les prochains mois par de richissimes investisseurs serait belle et bien d’actualité. C’est en tout cas ce qu’affirme le journaliste Romain Molina à travers une vidéo publiée ce jeudi soir sur sa chaîne YouTube, qui explique que des négociations ont lieu actuellement entre le propriétaire américain du club Franck McCourt et plusieurs investisseurs potentiellement intéressés par un rachat. Les 1ers, un fond d’Arabie Saoudite, discuteraient même depuis plusieurs mois, et des décisions pourraient être prises à la fin du mois. Mais ce n’est pas tout puisqu’un fond des Emirats arabes unis, qui lorgnerait depuis plusieurs années sur le club olympien, serait également en lice pour un rachat.

Le démenti rapide du clan McCourt

Alors que l’été dernier, de nombreuses rumeurs avaient circulé au sujet d’un potentiel rachat qui n’a finalement jamais eu lieu, un représentant de Franck McCourt s’est exprimé au sujet de ces nouvelles informations afin de les démentir. Auprès de La Provence, ce proche de l’ancien propriétaire des Los Angeles Dodgers explique même que le président de l’OM Pablo Longoria allait se déplacer à Boston la semaine prochaine afin de discuter de l’avenir sportif du club. Une réaction pas franchement étonnante étant donné la discrétion du clan McCourt mais dont la réalité paraît étonnante, l’état de l’Olympique de Marseille étant plus que jamais fleurissant avec une qualification directe en Ligue des Champions obtenue lors de la dernière journée de Ligue 1. Car depuis son arrivée, l’homme d’affaires américain a perdu près de 400 millions d’euros, une somme astronomique qu’il pourrait donc logiquement vouloir récupérer à travers une vente cet été.