Désignés comme les outsiders pour beaucoup d’observateurs, les Boston Celtics ont remporté le 1er match des Finales NBA face aux Golden State Warriors. Malgré un Steph Curry en grande forme, les C’s ont réalisé un 4ème quart-temps extraordinaire pour l’emporter.

Les Finales NBA commencent sur les chapeaux de roues. Cette nuit, au Chase Center de San Francisco, les Golden State Warriors accueillaient sur leur parquet les Boston Celtics pour le 1er match d’une série qui promet d’être épique. Une affiche de rêve entre 2 franchises aux parcours biens différents lors de ces Playoffs, puisque, contrairement aux Warriors qui n’ont jamais joué plus de 6 matchs face aux Denver Nuggets, aux Memphis Grizzlies puis aux Dallas Mavericks, les Celtics ont eu à dépenser beaucoup plus d’énergie. D’abord qualifiés très facilement face aux Brooklyn Nets, les hommes d’Ime Udoka ont ensuite eu besoin de 7 matchs pour sortir les Milwaukee Bucks, champions en titre, en demi-finale de conférence, puis le Miami Heat d’un Jimmy Butler exceptionnel tout au long de cette fin de saison.

À LIRE AUSSI: NBA : les Boston Celtics se qualifient pour les Finales [Vidéo]

Un come-back exceptionnel des Celtics

Malgré ce contexte qu’on imaginait favorable aux Californiens, cette 1ère rencontre a finalement tourné en faveur des C’s, qui ont une nouvelle fois pu compter sur un collectif extrêmement solide. Une victoire acquise au terme d’un incroyable retour, puisque les Warriors comptaient jusqu’à 15 points au milieu du 3ème quart-temps. Une très belle performance, à l’image d’un Stephen Curry particulièrement chaud auteur de 21 points lors du seul 1er quart-temps, qui va finalement être réduite à néant lors des 12 dernières minutes de la rencontre, qui se soldera par un 16-40 en faveur du champion de la Conférence Est. Malgré un Jayson Tatum moins inspiré qu’offensivement que durant ces Playoffs et bien supplée par Al Horford (26 points, 6 rebonds, 3 passes) et Jaylen Brown (24 points, 7 rebonds, 6 passes), Boston va finalement s’imposer 120 à 108 et reprend ainsi l’avantage du terrain,. Un aspect décisif qui oblige les Warriors, en quête d’un 7ème titre dans leur histoire, à hausser encore le niveau dès le prochain match, qui aura lieu dans la nuit de samedi à dimanche, toujours sur le parquet de Golden State.