Après des mois à le peaufiner, AM La Scampia a finalement dévoilé son nouveau projet, Triste Fête, un concentré de son univers entre mélancolie et rythmes entraînants. Pour RAPRNB, le marseillais dévoile tous les secrets d’une ville qui a eu une importance capitale dans son parcours : Naples…

5 ans se sont écoulés depuis l’apparition officielle d’AM La Scampia dans le rap game avec Histoire de, un extrait inédit qu’on retrouvait sur Force & Honneur, le projet de Lacrim. A l’époque, le Marseillais rejoint Plata O Plomo, la structure de Lacrim et fait de nombreuses apparitions à ses côtés sur scène. Par la suite les 2 artistes récidiveront sur Maradona, sorti en 2018. Au fil des morceaux, AM se forge un public et la réputation d’un artiste tout terrain. En 2021, il crée son propre label, 1092, un chiffre en référence à la distance en kilomètre entre Marseille et Naples. En effet, après un séjour sur place, le Mc est tombé amoureux – comme d’autres de ses collègues du game – de cet endroit dont il lui trouve beaucoup de similitudes avec Marseille. Dans la foulée, La Scamp’ envoie Famiglia, un single puissant où il reprend l’air de World Hold On de Bob Sinclar, qu’il remixera par la suite avec Hatik. Le 27 mai, AM La Scampia sortait finalement son projet Triste Fête. Entre spleen et amour pour les rythmes festifs, il distille sa mélancolie sur des rythmes up-tempo inspirés de son amour des sonorités des années 80 et 90. Un univers qui rappelle aussi l’Italie et plus principalement Naples, une ville qui a joué un rôle déterminant dans son parcours…

AM La Scampia feat. Lacrim – Mon Reufton :

À LIRE AUSSI: L’ALLEMAND & SASSO – L’interview Spécial Lyon : Benzema, leurs expressions, La F, Cassus Belli, leur cité…

Quand tu vas à Naples

Ainsi, après le Marseille de Guirri Mafia et le Lyon de L’Allemand et Sasso, c’est tout naturellement qu’RAPRNB a voulu en savoir plus sur le Naples d’AM La Scampia, et sa relation avec la ville. Il nous donne notamment les différentes spécialités de cet endroit, des recettes culinaires comme la burrata, mais aussi quelques disciplines plus street comme l’arrachage de montres de luxe. Il nous explique également les quartiers à voir, mais aussi les quartiers à éviter comme la zone qui a inspiré l’auteur de la série Gomorra. Enfin, cet entretien est l’occasion toute trouvée pour évoquer également le rap italien et la transformation qu’il a subie ces dernières années…

AM La Scampia – Spécial Naples :