Dans l’émission En Aparté de Canal+, Roméo Elvis a accepté de revenir les accusations d’agression sexuelle dont il a fait l’objet en 2020.

En septembre 2020, dans une période où plusieurs rappeurs s’étaient retrouvés dans la même situation que lui, Roméo Elvis faisait l’objet d’une grave accusation d’agression sexuelle. Une jeune femme l’accusait en effet de l’avoir suivi dans une cabine d’essayage d’un magasin avant de tenter de la toucher, provoquant une vive réaction de cette dernière. Des faits qu’il avait rapidement reconnu et assumé publiquement, présentant d’abord au passage des excuses à sa victime et aux personnes déçus par ses actes. Quelques mois après, il était revenu sur cette affaire, expliquant notamment avoir “compris sa faute” tout en apparaissant décidé à tourner la page.

Roméo Elvis – L’adresse :

À LIRE AUSSI: Roméo Elvis évoque son 3ème album et les accusations d’agression

“Une remise en question nécessaire”

En ce début de semaine, l’artiste de 29 ans a de nouveau accepté de parler de cette affaire sur l’antenne de Canal+, dans l’émission En Aparté. L’occasion pour lui d’admettre une fois de plus ses torts et d’évoquer ce qu’il avait retenu avec cette affaire, notamment en parlant à sa soeur, Angèle : “C’était une remise en question nécessaire. C’était un geste déplacé. Je me suis excusé personnellement, auprès de la personne, et publiquement. Je pense que c’était nécessaire de prendre ses responsabilités, de se rendre compte qu’on représente publiquement. Et évidemment, vous connaissez ma soeur, vous connaissez ses convictions, donc évidemment qu’on a parlé longuement et sincèrement”. Aujourd’hui, cet épisode semble tout de même être de l’histoire ancienne pour celui qui a épousé en août 2021 la mannequin Lena Simonne et a dévoilé le 27 mai un nouvel album baptisé Tout peut arriver.