Simiso Buthelezi, boxeur sud-africain de 24 ans, est décédé ce 7 juin à la suite d’une grave blessure au cerveau subit lors d’un combat ce week-end. Une vidéo virale l’avait montré tentant de frapper un fantôme après un violent coup à la tête.

C’est un nouveau drame qui touche le monde de la boxe internationale. Simiso Buthelezi, jeune boxeur originaire d’Afrique du Sud âgé de 24 ans, est malheureusement décédé à l’hôpital ce mardi 7 juin des suites d’une lésion cérébrale dont il a été la victime ce week-end. Une triste nouvelle officialisée par un communiqué commun rédigé hier par la famille de la victime ainsi que la Boxing South Africa, qui organisait l’évènement au cours duquel le boxeur a été touché : “C’est avec une grande tristesse que nous annonçons le décès de Simiso Buthelezi, mort la nuit dernière, le 7 juin 2022, à l’hôpital de Durban. Boxing South Africa va procéder à un examen médical indépendant de la blessure et rendra ensuite publics les résultats de cet examen médical”. Contacté par TMZ, l’entraîneur du boxeur avait expliqué lundi que son combattant se trouvait dans le coma depuis 2 jours.

Une séquence virale

Pourtant auteur d’un beau combat qu’il maitrisait et qui aurait pu lui valoir la victoire pour le titre de champion d’Afrique des poids légers, Buthelezi va recevoir un violent coup au menton lors du 10ème et dernier round d’un combat l’opposant à un autre boxeur sud-africain, Siphesihle Mntungwa. Une séquence qui va rapidement être largement diffusée sur les réseaux sociaux puisqu’après ce coup, il va commencer à distribuer des coups dans le vent, comme s’il affrontait un boxeur fantôme. Une attitude qui va conduire l’arbitre, très réactif, à arrêter immédiatement le combat et à faire appel aux médecins. Malheureusement, le choc au cerveau subit par Simiso Buthelezi aura été trop violent pour ce jeune boxeur, un évènement qui vient à nouveau endeuiller le milieu du Noble Art.