COUPLET 1 : PLK
Hey, hey
J’ai compris qu’les coups d’pouce ça paie moins qu’les coups d’tête
J’écoute Salif la nuit et des fois, j’écoute Drake
J’ai ramassé l’tapis, la mise, sans faire courbette
J’ai un p’tit cœur en feu mais qui traîne sous l’pec
Dans les halls la nuit, rien qu’ça fume petit
Guette la brume ici, trop d’lacunes
Les jeunes comptent leurs thunes
Pour sortir leur brune
Pour une nouvelle caisse, pour gratter son num’
A la base, j’faisais du son pour les mecs qui ves-qui les barrages
Qui font baisser l’prix des commerces, à être tout l’temps dans les parages
J’veux investir dans la pierre, j’veux investir dans des Kalash
J’vais rentrer au bled, j’vais acheter des garages
Mauvais dans l’fond comme un café serré
J’en ai marre, laissez-moi, trop mauvais pour aimer
J’ai niqué ma mémoire, j’me souviens d’tes nénés
J’me souviens qu’tu m’aimais, mais pas que j’t’aimais moi, non

PRE-REFRAIN : PLK
Efficace et discret comme pipeau
Si t’as des soucis, j’ai tout c’qui t’faut
D’la folie, d’la patate, d’la nitro
Oh mais non, non mais non, pas d’mytho
Pas d’regrets, j’ai l’cœur d’un bandito
J’connais les vices et les points vitaux
J’avance malgré les potos partis tôt
Oh mais non, non mais non, pas d’mytho

REFRAIN : Doums
Et si un jour tu m’as donné (Oh, oh)
Jamais d’la vie j’vais m’retourner (Oh, oh)
Et si jamais j’pars un jour, ouais (Oh, oh)
J’emmène la mille-fa en tournée
Dans la galère on a tourné
Jamais d’la vie j’y retournerai

À LIRE AUSSI: S-Crew : l’incroyable succès des pré-commandes du nouvel album

 

COUPLET 2 : 2Zer
Auprès de mes frères, j’suis auprès de mes sœurs
J’fais le nécessaire pour mes prédécesseurs
Entouré des mauvaises personnes tu t’sens seul
Y’a que pour des sommes qu’on t’renvoie l’ascenseur
Chemin est tracé, pourquoi se tracasser ?
Destin de bras cassés, la veste est matelassée
La dégaine à te faire péter le seum
Papier violet tombe comme si c’est l’automne

COUPLET 3 : Framal
Dans la galère, dans la hess on a tourné (Tourné, tourné)
Quelques affaires mais jamais de coups fourrés (Yeah, yeah)
J’ai mis des cut, ouais la prod, je l’ai trouée
Oh, combien de douleurs j’ai dû éprouver (Yeah, yeah)
Tu touches aux p’tits, tu vois les grands débouler
Sur des p’tits bâtards, j’ai du me défouler (Yeah)
Depuis le temps je connais bien les poulets
Devant l’OPJ, j’ai jamais avoué

REFRAIN : Doums
Et si un jour tu m’as donné (Oh, oh)
Jamais d’la vie j’vais m’retourner (Oh, oh)
Et si jamais j’pars un jour, ouais (Oh, oh)
J’emmène la mille-fa en tournée
Dans la galère on a tourné
Jamais d’la vie j’y retournerai

COUPLET 4 : Mekra
Banlieue, Paris, j’connais les 2
92, 75, ouais, ouais, on hait les bleus (Hait les bleus)
Pas d’sourire depuis l’CM2
Pas d’amour, donc on devient tous des haineux (Des haineux)
J’ai grandi dans les sommes, pas les hommes
Mais parmi les requins, moi dans tous les recoins
J’apprends à faire les sommes, ouais
Comme en Pologne, à Paris ze-quin

COUPLET 5 : Nekfeu
(Dans le 20 moins 5)
On connaît les lettres et les ffres-chi (Ouais)
On n’a pas l’air très Frenchie (Bah, non)
C’est le 75, capitale che-fraî (75)
C’est le Seb qui t’sèche les cheveux
C’est le seum qui sèche les joues de celui qui shoot le shooter (Shoot le shooter)
Ecouteurs, scooter, à toute heure
Tout ce qu’ils chopent, rajoute-leur

PRE-REFRAIN : PLK
Efficace et discret comme pipeau
Si t’as des soucis, j’ai tout c’qui t’faut
D’la folie, d’la patate, d’la nitro
Oh mais non, non mais non, pas d’mytho
Pas d’regrets, j’ai l’cœur d’un bandito
J’connais les vices et les points vitaux
J’avance malgré les potos partis tôt
Oh mais non, non mais non, pas d’mytho

REFRAIN : Doums
Et si un jour tu m’as donné (Oh, oh)
Jamais d’la vie j’vais m’retourner (Oh, oh)
Et si jamais j’pars un jour, ouais (Oh, oh)
J’emmène la mille-fa en tournée
Dans la galère on a tourné
Jamais d’la vie j’y retournerai

OUTRO : Framal
On a tout saccagé, on est que passager (ouais, ouais, ouais, ouais)
On voit les stratagèmes, on ne peut pas lâcher
Le cœur est balafré, Paname j’suis rattaché
Y’a que des acharnés, y’a que des affamés, hey, hey

 

S-Crew feat. PLK & Doums – Mauvais dans le fond :