Tandis qu’il a dévoilé le 3 juin son nouvel album Twelve Carat Toothache, les chiffres de ventes du projet ont été révélés au cours de la nuit. Ils marquent une chute commerciale de près de 75% en comparaison avec Hollywood’s Bleeding.

Considéré comme l’un des meilleurs vendeurs musicaux aux Etats-Unis ces dernières années, Post Malone n’a clairement pas connu la même réussite avec son nouveau projet. Le vendredi 3 juin, l’artiste originaire du Texas dévoilait Twelve Carat Toothache, un nouvel album arrivé après de longs mois d’attente sur lequel il a choisi de convier The Weeknd, Doja Cat, Gunna, Roddy Ricch, Fleet Foxes et The Kid Laroi. Et s’il a suivi les pratiques habituelles pour la promotion de cet opus, annoncé un peu plus d’un mois avant sa sortie et teasé par plusieurs singles sortis en amont, Post Malone se trouve bien loin, sur un plan commercial, des attentes qu’il pouvait avoir suite à ses dernières performances.

Post Malone – Insane :

À LIRE AUSSI: Post Malone va devenir papa pour la 1ère fois

Une baisse de 75%

Habitué à la 1ère place du Top Albums américain édité chaque semaine par le Billboard quand il dévoile un nouveau projet, Austin Post se retrouve cette fois à la 2ème position, devancé par l’album de Bad Bunny, de retour au sommet alors qu’il est sorti début mai. Surtout, après avoir réalisé 461 000 ventes avec Beerbongs & Bentleys et 489 000 ventes avec Hollywood’s Bleeding à l’issue des 1ères semaines d’exploitation respectives des projets, Post Malone a cette fois écoulé 121 000 exemplaires de Twelve Carat Toothache. Des chiffres qui restent évidemment exceptionnels mais marque tout de même une chute commerciale considérable de près de 75% avec son précédent opus, sorti en septembre 2019. Si on peut penser qu’il s’agira d’une déception pour l’artiste, on imagine que celle-ci sera toutefois rapidement gommée pour un Post Malone qui attend un heureux évènement avec sa compagne et repartira sans doute dans le meilleur état d’esprit possible après avoir profité de son 1er enfant.