Alors qu’il se rendait au MetLife Stadium pour participer ce dimanche au festival Hot 97’s Summer Jam qui avait lieu dimanche, 22Gz a été arrêté. La police new-yorkaise suspecte le rappeur de 24 ans d’avoir ouvert le feu sur 3 personnes en mars.

Figure de la Drill à New York, 22Gz risque de passer les prochaines années de sa vie derrière les barreaux. Ce mardi, les médias américains ont en effet révélé que le rappeur âgé de 24 ans et originaire de Brooklyn avait été ce dimanche appréhendé par les forces de l’ordre alors qu’il se rendait dans le New Jersey, au MetLife Stadium, afin de participer au festival Hot 97’s Summer Jam. D’après les informations dévoilées par le New York Daily News, 22Gz, de son vrai nom Jeffrey Alexander, serait étroitement lié à une fusillade qui a éclaté en mars dernier dans un bar, le Club Freeze Cafe & Lounge. Pire, le rappeur aurait lui-même ouvert le feu en direction du club, blessant au passage 3 personnes, fort heureusement sans gravité.

Poursuivi pour tentative de meurtre

Si le contexte de cet incident qui aurait pu être dramatique n’est pas évoquée, il semblerait que la piste d’une guerre entre gangs en soit la responsable. Une chose est sûre, 22Gz est aujourd’hui poursuivi pour “tentative de meurtre” mais aussi “possession illégale d’arme”, ce qui pourrait donc lui valoir une importante peine de prison. Un univers qu’il connaît déjà puisqu’en 2017, il avait été arrêté et incarcéré à Miami car la justice l’accusait d’avoir tué un homme dans un parking. Finalement, 5 mois après, les charges avaient été abandonnées après que les enquêteurs aient conclu que l’assassin n’était pas le rappeur. On imagine aisément que 22Gz espèrera connaître le même sort d’ici à quelques semaines…

À LIRE AUSSI: Young Thug responsable de 50 meurtres avec son gang ?