Javier Tebas, président de la Liga, a confirmé qu’il avait déposé plainte contre le PSG et Manchester City, qu’il accuse de contourner le fair-play financier, auprès de l’UEFA.

Voilà plusieurs années que Javier Tebas, le président du championnat espagnol, s’en prend régulièrement aux “nouveaux riches” du football européen, à commencer par le PSG et Manchester City. Et la guerre qu’il mène contre ces 2 clubs n’est définitivement pas prête de se terminer puisqu’il a annoncé ce mardi soir après avoir déposé plainte contre les Citizens et les Parisiens, qu’il accuse de ne pas respecter les règles du fair-play financier. Javier Tebas cible également le président parisien Nasser Al-Khelaïfi qu’il soupçonne de conflits d’intérêt, pointant du doigt son rôle de président de BeIn Sports, l’un des principaux clients de l’UEFA, et son rôle au sein de l’institution gérant le football européen.

Tebas en colère

Dans le communiqué publié par la Liga, on apprend notamment que des avocats ont été engagés en France, dont le très médiatique Juan Branco, mais aussi en Suisse. Cette plainte a visiblement été provoquée par la prolongation du contrat de Kylian Mbappé avec le PSG ainsi que la signature d’Erling Haaland du côté du champion de Premier League : “Le PSG va se retrouver avec des pertes de 200 millions d’euros, il en traîne déjà 300… et ils vont renouveler Mbappé avec ces sommes-là. Ils vont devoir tricher, je ne sais pas s’ils vont payer en dehors de l’environnement français ou grossir beaucoup les sponsors, ce qu’ils font déjà […] Ils ont dû faire quelque chose, car Haaland a demandé plus aux clubs en dehors des 60 millions d’euros qui ont été payés”. Reste maintenant à savoir comment réagira l’UEFA devant cette plainte, tandis que la Liga envisage de porter également cette affaire devant les tribunaux.

À LIRE AUSSI: PSG : c’est officiel, Kylian Mbappé prolonge son contrat !