Matt Houston a donné des explications après le tollé de sa performance lors du concert Back to Basic 2000 au Zénith de Paris ce 18 juin…

Les vidéos de la prestation de Matt Houston au Zénith de Paris ce 18 juin alors qu’il participait au plateau Back to Basic 2000 (aux côtés de Willy Denzey, Kayliah, Yannick ou encore Nuttea…) ont choqué, et ont poussé les internautes à s’interroger sur l’attitude du chanteur R&B qui s’est fait un nom au début des années 2000 avec des hits comme R&B 2 rue ou Cendrillon du ghetto. En effet, alors que ces vidéos montraient le chanteur en train de livrer une prestation en demi-teinte, il s’est mis à insulter le public avant de se faire copieusement huer, et d’être invité à quitter la scène après que son micro ait été coupé. Bien qu’il ait tenté de se justifier sur scène, alors que sa fille était dans la salle comme il l’a confié au public, forcément sur les réseaux, Matt s’est fait démolir. Si les uns y ont vu les conséquences de la polémique autour de Diam’s, d’autres en ont déduit qu’il était sous l’effet de l’alcool, quand certains ont carrément conclu qu’ils avaient assisté à la fin de sa carrière… Devant ce tollé, le chanteur de 44 ans a pris la parole, pour s’expliquer, mais pas vraiment pour s’excuser…

À LIRE AUSSI: Matt Houston s’emporte sur scène à Paris, sous les insultes du public [Vidéos]

Matt s’explique sur Instagram

S’il s’était excusé après ses propos malheureux à l’encontre de Diam’s, au moment de la présentation de son documentaire, Salam, au Festival de Cannes, cette fois, Matt Houston a tenu à expliquer son comportement, sans émettre le moindre regret. Cigarette au bec, les traits cernés au lendemain de l’incident au Zénith, il se lance dans une story Instagram pendant près de 4 minutes, et livre de suite les raisons de son attitude. La faute à certains spectateurs qui s’en sont pris à lui : “Aaah, vous les frères vous êtes trop puissants, les frères ! Ah je vous adore… Dès le début du concert, il y avait des gens qui me crachaient dessus, mon frère. J’esquivais les pillules… comme ça, t’as vu ! […] Les gens, ils achètent des placent pour venir cracher sur les gens, quoi, tu vois… Il devait y avoir une trentaine de pèlerins. Après, tu vois,  le reste c’est un dommage collatéral, c’est un dommage collatéral, faut arrêter de faire chier quand vous venez en concert aussi, c’est ça le truc. Tu vois, ah ouais. Moi, on me casse les couilles, je réponds !” Il poursuit en faisant allusion à la sauce avec Diam’s et en donnant rendez-vous au public pour le prochain concert : “On me demande des excuses, il n’y en aura pas, pas cette fois, tu vois ! Maintenant, rendez-vous au prochain concert quoi qu’il arrive. Toute façon, y’a rien qui va m’arrêter moi, rien à foutre ! […] J’suis comme ça timal, c’est pas possible, vous venez pas en concert, acheter des billets, pour faire des trucs chelou aussi ! Ah ouais, un homme reste un homme !” Il continue en justifiant le doigt en l’air destiné à un spectateur dans la fosse : “Déjà, j’ai levé le majeur à la 1ère personne concernée, si vous regardez bien les vidéos, lui tout seul là, je lui ai levé le majeur. Et ensuite, le reste, eh ben, comme j’ai dit : c’est un dommage collatéral. C’est pas Paris, j’en veux pas à Paris, j’en veux à tous ces petits cons là en fait, qui viennent en concert faire chier les gens, frère. Counia manmanw ! Voilà, c’est tout, et y’aura d’autres concerts, c’est pas ça qui m’arrête, rien du tout… A la revoyure !”

Et l’alcool dans tout ça ?

Alors que certains ont décelé que Matt Houston était sous l’emprise de l’alcool, ce dernier, en grand amateur de rhum, ne s’est pas caché être porté sur la chose dans la suite de la vidéo. D’ailleurs, il révèle ne jamais avoir fait un concert à jeun. Encore une fois, c’est la faute à certains spectateurs si le show est parti en vrille : “Fallait que je rajoute ça aussi ! Frangin, j’suis jamais monté à jeun une seule fois de ma vie sur scène et ça m’a pas empêché de faire le show. Jamais… Never, ever, tu vois ! Donc alcoholic is, c’est vrai, mais après ça dépend du public. Donc quand je te dis que dès le début du show c’était bad, ça donne pas envie de chanter. En fait, c’est tout simplement ça. Dès que t’arrives et que tu reçois des crachats, à un moment donné, t’as plus en vie de chanter, donc tu t’en bats les couilles. C’est aussi simple que ça. […] Non, j’étais pas plus bourré qu’autre chose ! […] Mais non man, arrêtez avec vos histoires de, il était bourré, il est entré sur scène, frère, j’suis toujours bourré sur scène moi, quoi qu’il arrive, après ça dépend du peuple qu’il y a en face… Voilà, c’est tout. A la revoyure encore une fois. Bang !” Alors pour ceux qui voudraient revoir Matt sur scène, rendez-vous le 16 septembre à Strasbourg pour le prochain show du Back to Basic 2000