Ancienne figure du rap de Detroit, Obie Trice a été arrêté au cours du week-end pour avoir menacé par téléphone son ex-compagne.

L’après-carrière d’Obie Trice ne se déroule pas vraiment de la meilleure des manières. Eloigné du milieu du rap américain depuis août 2015, période à laquelle il a dévoilé son dernier projet en date, l’album The Hangover, le rappeur né à Detroit fait à nouveau parler de lui pour de mauvaises raisons. Au cours du week-end, plusieurs médias locaux ont en effet rapporté qu’il avait été arrêté vendredi et brièvement incarcéré dans la prison du comté d’Oakland (Michigan) pour avoir proféré de graves menaces par téléphone, en l’occurrence contre son ex-compagne et la famille de cette dernière. Présenté à un juge le lendemain, il a finalement été libéré en attendant son procès, au cours duquel il pourrait écoper de 6 mois de prison et d’une amende de 1 000 dollars.

Un parcours compliqué

Actif depuis le milieu des années 90, Obie Trice signera sur le label d’Eminem Shady Records quelques années après. Une période durant laquelle il sortira 2 albums et plusieurs singles mais ne parviendra pas réellement à rencontrer un succès national, avant de quitter la structure du Slim Shady en 2008. Un départ qui ne vas pas vraiment changer le cours de sa carrière, même s’il sortira 2 projets ensuite, Bottoms Up en 2012 et The Hangover en 2015. Après cela, rien ou presque en terme de musique mais quelques affaires ayant pris un tournant judiciaire, notamment son emprisonnement pendant près de 3 mois en juillet 2020 après avoir tiré sur le fils d’une femme avec laquelle il vivait. Depuis, Obie Trice était toutefois resté loin des radars jusqu’à cette nouvelle affaire qui a donc éclaté il y a quelques jours et pourrait à nouveau lui valoir un séjour derrière les barreaux.