Toujours en pleine promotion de son nouvel album intitulé A l’aube, Soso Maness a révélé qu’il envisageait de se présenter aux prochaines élections municipales à Marseille.

Et si Soso Maness s’investissait en politique à Marseille ? Ce qui peut paraître être une utopie aujourd’hui pourrait pourtant bien devenir réalité d’ici à quelques années. C’est en tout cas ce que le principal intéressé à déclarer dans le cadre de la promotion de son nouvel album, A l’aube, disponible depuis le 10 juin. Lors d’une interview qu’il a accordé à PureBreak, Soso a en effet confirmé avoir des vues sur la Mairie des 13 et 14ème arrondissements de Marseille, d’où il est lui-même originaire en ayant grandi dans le quartier de Font Vert. A la question “Tu vas te présenter à la Mairie de Marseille ?”, il répond ainsi par la positive, confirmant avoir le désir d’être candidat en 2026, lors des prochaines élections municipales.

À LIRE AUSSI: S-Crew, Soso Maness : les chiffres de ventes de la semaine

Un rêve voué à l’échec ?

Après cette réponse, l’auteur de So Maness va expliquer vouloir se servir de son vécu pour améliorer la vie des habitants de ces 2 arrondissements qu’il connaît bien. Moins sérieux, il précise ensuite le nom de celui qui serait son conseiller le plus proche : “Je me suis toujours intéressé aux problèmes dans les quartiers, et je pense que comme j’y ai vécu, je peux avoir les solutions […] Je prendrais SCH en adjoint du maire”. Un souhait honorable mais qui semble tout de même très délicat à concrétiser, notamment parce qu’il n’obtiendrait probablement pas l’étiquette d’un grand parti qui le soutiendrait, ce qui signifierait qu’il mènerait une campagne de manière indépendante, et donc avec d’importants frais à sa charge. Néanmoins, sa connaissance et son intérêt pour les questions sociales sont un thème qu’il met régulièrement en avant dans ses textes et lors d’interviews, lui qui a connu le milieu de la criminalité avant de s’en détacher totalement à travers la musique et le succès qu’il a rencontré depuis près de 5 ans. Désormais, il souhaite avoir un impact positif sur sa ville, et notamment les jeunes qui pourraient vouloir suivre un chemin similaire au sien.