Le journal espagnol Marca est au coeur de nombreuses critiques en raison de la Une de son édition du jour, mettant en avant le “sang africain” de plusieurs joueurs de l’effectif du Real Madrid afin d’expliquer sa réussite.

Journal de référence en Espagne, Marca se retrouve au coeur d’une grosse polémique depuis ce dimanche soir. En cause, la Une de son édition de ce lundi 27 juin montrant 6 joueurs de l’effectif du Real Madrid, à savoir Karim Benzema, Antonio Rüdiger, David Alaba, Eduardo Camavinga, Aurélien Tchouameni et Ferland Mendy. Les visages de ces derniers viennent entourer une représentation du continent africain dans laquelle on observe avec la Savane, le tout accompagné par le titre “Africa Power”. Un choix éditorial particulièrement douteux qui a immédiatement provoqué de très nombreuses réactions, sans surprise très négatives pour la plupart. Il faut dire qu’aucun de ces 6 joueurs n’a la nationalité d’un pays d’Afrique, et que seul Camavinga est né sur le continent, en l’occurrence en Angola, où sa famille était réfugiée.

À LIRE AUSSI: Le Real Madrid remporte la Ligue des Champions en battant Liverpool [Vidéo]

L’explication d’une stratégie du Real

Cette polémique intervient alors que le journal souhaitait mettre en avant, à travers un grand dossier,  la “nouvelle feuille de route” du Real Madrid en matière de recrutement : “Le Real Madrid a trouvé une nouvelle ‘feuille de route’ dans sa politique de transfert. Ils se vantent d’avoir des racines africaines bien qu’ils aient grandi loin du continent. Ils renforcent un chemin qui a été ouvert avec Eto’o, Geremi, Zidane, Makelele ou Diarra”. Pour l’heure, aucun des joueurs cités par Marca n’a réagi, au contraire de nombreux internautes et médias français ou étranger, dont beaucoup s’indignent suite à cette Une. D’autres sont au contraire heureux de voir le continent Africain mis en avant de cette façon, et de voir des joueurs revendiquer leurs origines sans complexe.